Pourquoi devez-vous avoir votre site internet de nos jours?

Aujourd’hui, il est plus qu’important pour une société qui veut imposer sa visibilité d’avoir un site internet. Un site internet est le centre d’informations et un outil de communication très aisé qui ouvre la voie à plusieurs sociétés.
Selon Wikipédia, un site internet est un ensemble de pages web et ressources reliées par des hyperliens, défini et accessible par une adresse web.

A quoi sert un site internet ?
Dans toute son intégralité, un site internet vous permet de :
• Présenter vos activités, vos produits et services
• Valoriser vos produits ou prestations en ajoutant des descriptifs
• Créer un lien direct avec vos clients en sondant leur opinion
• Maintenir et développer votre chiffre d’affaires
• Vendre vos services et produits en ligne
• Augmenter votre notoriété et occuper un espace non exploité par vos concurrents
• Informer vos clients et prospects

Les types de sites internet
Que votre entreprise soit petite ou grande, avoir un site internet est un investissement indispensable. Votre site vous permettra d’accroître votre visibilité en touchant un public ciblé. Votre site web est la vitrine de votre société, votre carte d’identité numérique.

Toutefois, il existe différents types de sites internet

1. Les sites vitrines
Comme le nom le dit si bien, les sites vitrines sont la face informative des sociétés. Les sites vitrines sont des sites informatifs. Ils retracent les dernières actualités ainsi que les réalisations de ladite société. Ils contiennent souvent des éléments interactifs avec le visiteur comme le formulaire de contact.
2. Les sites e-e-commerce
Un site e-commerce est tout simplement un site qui permet d’acheter un bien ou un service en ligne. Ce type de site internet se présente toujours de la même façon : vous pouvez parcourir des produits, les ajouter à votre panier, puis valider votre panier et enfin entrer vos informations personnelles avant de procéder au paiement.
3. Les sites fonctionnels ou web-App
Les sites fonctionnels sont ceux qui permettent le plus grand niveau d’interactivité avec l’utilisateur. Ici, le site va remplir une fonction bien précise. Comme par exemple Facebook qui vous met en relation avec un réseau d’amis et vous permet de partager du contenu. Ou encore Google Maps qui vous permet d’établir un itinéraire,
4. Les blogs
Un blog peut s’apparenter à un journal en ligne. C’est un site ou un, ou plusieurs auteurs expriment leurs points de vue sur un sujet en particulier.
5. Les intranets
Un intranet est un type de site internet particulier qui permet à ses utilisateurs d’échanger, de s’informer ou bien de travailler ensemble. Souvent mis en place dans les entreprises, c’est un site à accès restreint ce qui signifie qu’il faut, à minima, avoir des identifiants afin de s’y connecter.
6. Les Wikis
Un wiki est un type de site internet ouvert, collaboratif et contributif. Cela permet principalement de mutualiser des connaissances. Des administrateurs veillent en principe au bon fonctionnement du wiki. Le wiki le plus connus étant bien entendu le célèbre Wikipédia.
Vous venez de prendre connaissance des types de sites internet qui existent. Vous vouliez surement en avoir un d’entre eux et bien ne paniquez pas. Adressez-vous à l’agence web 3vison-group pour la création et l’hébergement de vos sites internet.

Ce que vous devez savoir sur le e-commerce en Afrique – Doingbuzz

Avec l’arrivée de la pandémie, le digital a connu un nouvel essor en Afrique. Le domaine numérique africain a dû se réadapter à la situation mondiale qu’a créée le Covid-19 pour pouvoir évoluer. Si les webinaires et les e-learning étaient connus d’avance en Europe, l’Afrique a dû attendre le virus pour pouvoir en savoir plus. Ainsi, dans ce lot les sites e-commerce ont flambé rendant la vie plus facile en ces temps de confinement.

L’appellation e-commerce est l’abréviation de « electronic commerce » en anglais et « commerce électronique » en français. Il est aussi appelé « commerce en ligne » ou « boutique en ligne ». En effet, un site e-commerce est une plateforme web de vente en ligne.

C’est un espace virtuel où le commerçant a la possibilité d’exposer ses produits dans le but de toucher du monde notamment un public ciblé.
Sûrement que vous avez longtemps chercher à créer votre site e-commerce mais vous ne savez pas par où commencer.

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il faut des étapes cruciales pour arriver à créer un site e-commerce digne de ce nom.
Si vous voulez lancer votre site e-commerce, suivez ces 10 étapes


1. Déterminer le secteur d’activité


Un site e-commerce a besoin d’un type de produits. Commencez par choisir le type de produit que vous avez envie de vendre. Si vous avez l’intention de créer un site e-commerce, c’est parce que vous avez une idée de vente derrière la tête. Pensez à ça premièrement.

2. Analyser la concurrence


Une fois que vous avez choisi ce que vous devez vendre, vous devez impérativement faire une étude du marché. Identifiez les concurrents, leur positionnement marketing et leur mode de communication. De ce fait, à partir de cette étude, vous pourriez créer une autre politique de vente afin de les concurrencer.
Voici les questions qu’il faut se poser : Y-a-t-il des produits que vous vendez et eux non ? A partir de cette étude, définissez votre cible client à partir du sexe, de la tranche d’âge et des habitudes de consommation.

3. Le cahier de charges


Une fois que vous savez où vous vous dirigez, il vous faut préparer le projet concret de création de votre site marchand. Quelles sont les fonctionnalités dont vous avez besoin ? Comment votre site doit-il fonctionner ? Quelle est l’arborescence et le nombre de pages que vous souhaitez ? Résumez également le résultat de votre étude de marché afin que le prestataire ait une idée de l’environnement concurrentiel de votre projet et puisse vous conseiller.

4. Obtenir un catalogue de produits

Cette étape est aussi importante dans le lancement d’un site e-commerce
un catalogue de produits. Contactez des fournisseurs et obtenez les données des produits que vous vendrez. En ayant un fichier prêt à l’emploi et parfaitement renseigné, vous faciliterez le travail d’importation dans votre solution e-commerce.
5. Les moyens de paiement

Les moyens de paiement doivent être définis en amont avant de les paramétrer sur le site e-commerce. Pour ce fait, il est conseillé de proposer 3 modes de paiements les plus utilisés par les internautes. Par exemple, Moov Money, Orange Money, MTN et autres.

Paytech, Paydunya , Paypal, etc

6. Les modes de livraison

Qu’allez-vous proposer pour vos clients ? Quel mode de livraison allez-vous mettre à leur disposition : Livraison à domicile ? Pour choisir le mode paiement, il y a quelques critères à prendre en compte : le type de produit que vous vendez, les prix de vos concurrents et la facture finale d’une commande. Des frais de livraison trop chers feront fuir les clients. Le tarif de livraison n’est pas à négliger, il compte beaucoup pour les clients.

7. Trouver un prestataire de service

Une fois que vous auriez fini d’établir tous les paramètres en amont de votre site e-commerce, pensez à faire appel à un prestataire qui créera le site e-commerce que vous voulez.

Ce prestataire peut-être un freelance ou une agence. Nous vous conseillons l’agence « 3vision-group » qui est experte dans la création de site internet. Avec un petit budget, vous pourriez avoir votre site e-commerce. Vous devez savoir que l’agence 3vision-group a signé un accord avec DHL qui permet d’intégrer des moyens de paiement dans plusieurs pays dans le monde avec une sécurité garantie.

8. La description des produits.

Revenons aux fiches produits. Vous devez détailler les caractéristiques de vos produits. Vous devez produire un contenu qui fait vendre. C’est un détail à ne pas négliger. Cette partie est aussi importante alors consacrez-y du temps où faites appel à un expert que l’on appelle communément les « copywriters ».

9. Rédiger le contenu du site

Toutes les pages de votre site e-commerce doivent être parfaitement renseignées afin de rendre crédible votre site. Dans cette partie, intervient le référencement SEO afin de bien positionner votre site e-commerce dans les recherches sur Google. Pour votre référencement SEO, vous pouvez contacter un rédacteur web SEO ou l’agence « 3vision-group ».

10. La mise en ligne du site

Lorsque le site sera en ligne, c’est là que commencera l’entretien. Vous devez être là pour les modifications et autres afin de rendre votre site e-commerce plus agréable à visiter.

• Quels sont les avantages et inconvénients d’un site e-commerce

1. Les avantages d’un site e-e-commerce


• Ouvert 24/7
C’est certainement le principal avantage du e-commerce. Avoir un boutique ouverte 24 Heures sur 24 et 7 jours sur 7. Pas besoin d’avoir quelqu’un de présent pour que le site e-commerce puisse vendre. Les commandes peuvent tomber à tout moment de la journée et de la nuit. Tous les e-commerçants se souviennent du premier matin ou l’on se réveille et que des commandes sont apparues dans le back office comme par magie.

• Vos produits visibles dans le monde entier
Dans la liste des avantages d’un site e-commerce, on peut citer la visibilité mondiale. En théorie, vos produits peuvent être achetés par n’importe quel internaute dans le monde. C’est un avantage du e-commerce qui est, dans la réalité, un peu moins vrai car de nombreux marchands n’ont qu’un site en français. Si vous n’avez pas de site e-commerce en anglais ni de système de transport adapté (UPS, Chronopost International, FedEx ou autre), il va être difficile de vendre dans le monde entier.

• La viralité des informations
Sur internet, les informations circulent vite, c’est un vrai avantage pour l’e-commerce ! Votre site e-commerce peut en effet en bénéficier. Vous avez une super promo ? N’hésitez pas à la partager sur des groupes dédiés aux sujets des promos sur les réseaux sociaux. Vos produits sont au top et plaisent à vos clients ? Incitez-les à en parler et à diffuser l’information pour bénéficier de leur réseau.
C’est encore une fois un avantage pour un site e-commerce mais il n’est pas automatique. Plus vos produits seront originaux et appréciés de vos clients, plus la viralité sera un avantage pour vous !
• Le trafic
Pour ouvrir une boutique physique, il faut choisir le bon emplacement. En e-commerce, c’est différent. Le trafic s’achète à Google, Facebook ou se génère via des emails. L’avantage c’est que le nombre de visiteurs n’est limité que par votre budget ! Il est possible de venir challenger les concurrents pour leur prendre leur trafic et de rebattre les cartes.

Les sites les plus vieux ont généralement un petit avantage pour le référencement naturel mais le SEO ne représente qu’une partie du trafic d’un site ! Cet avantage aux nouveaux entrants est aussi un inconvénient car cela veut dire plus de concurrents.

2. Les inconvénients d’un site e-commerce

• Les interactions limitées avec les clients
Sans être face à face, il peut être plus difficile de comprendre les désirs, les besoins et les préoccupations des clients de e-commerce.
Il existe encore des moyens de recueillir ces données. Cependant, cela exige un peu plus de travail que de parler avec les acheteurs en personne sur une base quotidienne.
• Les pannes technologiques peuvent impacter votre capacité de vente
Si le site de e-commerce d’une entreprise est lent, en panne ou indisponible pour ses clients, cela signifie qu’aucune vente ne sera possible. Les pannes de site et les défaillances technologiques peuvent nuire aux relations avec les clients et avoir un impact négatif sur les résultats financiers de l’entreprise.
• Pas d’essai
Pour les acheteurs qui souhaitent voir et toucher le produit (surtout dans le domaine des produits physiques comme les vêtements, les chaussures et les produits de beauté), l’expérience du commerce électronique peut être limitée. Cependant, avec l’aide de la vidéo, des images de produits et même de la technologie de réalité virtuelle, les entreprises trouvent de nouvelles façons de surmonter cet aspect de l’expérience d’achat en ligne.

En gros, voici en quelques sortes, les avantages et les inconvénients que rencontrent souvent les site e-commerce. En arrière-plan, il y a aussi ces bonnes dames vendeuses qui n’arrivent pas à virtualiser leur activité à cause du manque d’argent.
Si vous n’avez pas assez d’argent pour créer un site e-commerce pour vos produits, vous pouvez faire la promotion de vos articles via les réseaux sociaux et les sites d’annonces. Et le meilleur site d’annonce que nous vous conseillerons, c’est Togopapel. Toutefois, le e-commerce en Afrique est en plein essor et cela grâce aux entrepreneurs qui ont osé passer du physique au virtuel. Malgré que cela renferme quelques inconvénients, le côté positif est assez bénéfique aux vendeurs ainsi qu’aux acheteurs.

16 conseils pour augmenter les ventes de votre site e-commerce en 2021

Il n’y a rien de plus satisfaisant que d’avoir une boutique e-commerce entièrement fonctionnelle qui génère constamment des ventes. Nous sommes tous conscients que les e-commerces ont le potentiel de générer du revenu sachant qu’il n’y a pas trop de frais pour maintenir boutique physique, qu’ils sont ouverts 24h/24 et 7j /7 en plus des nombreux autres avantages. Mais le taux de conversion d’un visiteur à celui de client est mince. Alors comment maximiser ses chances ?

Cela dit, ce que vous ne savez pas, c’est que le simple fait d’avoir un e-commerce ne garantit pas le succès. Le taux de conversion d’un visiteur à celui de client est mince. En moyenne, seulement 2,9% des visites effectuées sur les sites Web e-commerce se transforment en achat. C’est un pourcentage assez faible, mais c’est la réalité et courant comme chiffre.

Les clients ont des choix infinis sur le web. Ils peuvent parcourir, comparer les achats et se diriger vers vos concurrents sans même y réfléchir à deux fois. Alors, comment améliorer les ventes dans un monde aussi impitoyable que celui du e-commerce ?

Commencez par les bases, puis progressez. Tout d’abord, assurez-vous que votre boutique e-commerce suit le guide des meilleures pratiques concernant les sites Web e-commerce, puis créez et suivez une stratégie marketing adaptée à votre e-commerce.

Dans cet article, nous allons vous aider à franchir la première étape de la liste. Voici les 16 meilleures pratiques pour augmenter les ventes sur votre site e-commerce.

Cet article est un concentré de recommandations que nous avons déja chacune évoqué dans un article séparé. vous allez trouvez dans chaque conseil les liens vers les articles concernés pour approfondir le sujet.

Besoin de commencer à vendre vos produits en ligne et
développer votre activité commerciale sur le web ?

Lancer mon site eCommerce maintenant

1. Améliorez le temps de chargement de votre boutique e-commerce

Le temps nécessaire au chargement des pages de votre boutique e-commerce affecte vos ventes avec certitude. Dans une étude réalisée par Akamai, environ la moitié des internautes s’attendent à ce qu’un site se charge en deux secondes ou moins. Sans oublier qu’environ 40% des visiteurs abandonnent un site Web qui prend plus de 3 secondes à se charger.

Ce critère détermine si votre client va rester ou partir. Voici rapisement une liste de choses qui peuvent affecter le temps de chargement de votre site Web et comment les corriger :

  • Compressez les images et optimisez les fichiers : Les images occupent en moyenne 60% du volume de téléchargement d’une page, soit environ 1504 Ko. Il est important de noter que vous devez utiliser des images de haute qualité pour mettre en valeur votre marque. Cependant, les images de haute qualité sont généralement le principal responsable de la lenteur des boutiques e-commerce. Pour éviter cela, essayez de compresser ou d’optimiser vos photos avec des outils tels que Tinyjpg ou d’autres  plugins de site Web.
  • Minimisez les demandes de code : Votre thème ou votre code peut parfois ralentir votre site Web. Vous aurez peut-être besoin d’un développeur, mais vous pouvez commencer à le compresser sans affecter son fonctionnement. Google recommande différents outils pour vous aider à le faire. Pour réduire le HTML, essayez HTMLMinifier et pour réduire le CSS, essayez CSSNano et csso. Enfin, pour réduire JavaScript, essayez UglifyJS.
  • Optimisez vos plugins : Les modules ou plugins que vous avez ajoutées à votre site Web pourraient ralentir votre site. Faites attention au nombre de plugins que vous ajoutez à votre site. S’ils sont trop nombreux, alors il est peut-être temps pour vous de trouver un plugin capable de remplacer à lui seul trois d’entre eux. Cette manipulation sera non seulement rentable, mais en plus votre site aura moins de plugins avec lesquels se synchroniser régulièrement.

Nous avions publié récement tout un dossier concernant l’optimisation de la vitesse de chargement d’une page pour les experts et un autre article que explique pourquoi la lenteur d’un site tue le taux de conversion.

2. Assurez-vous que votre site Web est facile à utiliser

Une navigation fluide sur votre site Web consiste à permettre aux visiteurs de se déplacer d’un point A à un point B ou de trouver des informations sans confusion, ni entrave. Rendre votre site Web facile à utiliser, à naviguer et à parcourir permet aux clients de rester sur votre site e-Commerce suffisamment longtemps pour effectuer un achat.

Êtes-vous déjà allé sur un site et avez dû cliquer beaucoup de fois avant d’atteindre une fiche produit ?

Cela peut être frustrant pour n’importe quel visiteur.

Pour vous assurer que votre site Web e-commerce est facile à utiliser, vous devez disposer des éléments suivants :

  • Simplifiez les rubriques de votre site Web : Essayez d’éviter d’avoir trop rubriques. Si vous le faites, créez des sous-rubriques et organisez vos catégories en conséquence. Cela donne l’impression que vous êtes organisé et que vous voulez que les clients trouvent facilement ce qu’ils cherchent.
  • Utilisez votre pied de page : Il vaut mieux mettre les informations plus détaillées telles que les tarifs d’expédition, les politiques de confidentialité, les contacts et les FAQ dans le pied de page au lieu de l’en-tête. Cela permet de ne pas encombrer votre en-tête.
  • Testez votre mise en page : Prenez le temps de tester la mise en page de votre site Web. Utilisez des cartes thermiques et des outils d’analyse de site Web pour voir comment les utilisateurs naviguent sur votre site en temps réel, puis effectuez les ajustement nécessaires.

Voiçi pourquoi l’expérience utilisateur est importante.

3. Faites réguliérement des Tests A/B sur votre site e-commerce

Nous avons déjà parlé du fait qu’il était nécessaire de tester votre mise en page. Si vous réalisez que les visiteurs de votre site Web ne terminent pas leur commande, alors il est temps d’effectuer des tests A/B pour vos pages et le tunnel de commande pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

En ayant recours à des tests A/B, vous pourrez utiliser des données personnalisées pour travailler sur les fonctionnalités et les mises en page qui conviennent le mieux à votre site web ecommerce. Vous pouvez améliorer considérablement les conversions en simplifiant ou en réorganisant le contenu, les onglets et les fonctionnalités de votre site Web, les chiffres sont parlants :

  • 31% des acheteurs déclarent abandonner leurs achats s’ils sont obligés de créer un compte
  • 23% des acheteurs abandonnent leurs achats en raison d’un processus de paiement compliqué
  • Un test a révélé que les formulaires plus courts augmentaient les conversions de 34%.

Voici une liste des meilleurs outils de test A/B dont vous aurez besoin pour vous assurer de tirer le meilleur parti de votre expérience de test :

HotJar

Lucky Orange

AB Tasty

Convertize

4. Utilisez les logiciels de marketing et de génération de leads

Votre boutique e-commerce ne peut pas tout faire toute seule. Il est donc important d’investir et d’intégrer le marketing de site Web et les applications génératrices de leads pour encourager et maintenir les ventes.

Avec les bons logiciels, vous pouvez mettre votre boutique e-commerce en mode pilotage automatique pendant que vous travaillez. Utilisez MailChimp, Zapier ou encore GetResponse.

Voiçi un guide complet sur le marketing de site web (en Anglais) que nous recommandons.

5. Intégrez les plans de paiement et d’abonnement

L’ajout d’options de paiement et de plans d’abonnement à votre boutique e-commerce est une décision intelligente. Étant donné qu’environ 85% des consommateurs font des recherches en ligne avant d’effectuer un achat, les options de paiement sont considérées comme un facteur clé. Le simple fait de demander aux clients de payer via PayPal ou avec une carte de crédit peut arrêter les ventes dans leur élan.

Une enquête réalisée par « Splitit », solution de paiement qui donne aux commerçants la possibilité de fournir un étalement paiement pour les achats, a constaté que les entreprises avaient augmenté leurs ventes jusqu’à +400% juste après avoir offert à leurs clients un moyen pratique de payer.

Voici une liste de prestataires de paiement que vous pouvez envisager d’intégrer à votre plateforme pour offrir à vos clients d’autres options de paiement :

Stripe

Klarna

AfterPay

Affirm

6. Intégrez les médias sociaux à votre boutique e-commerce

Ajoutez les réseaux sociaux à l’arsenal d’outils de votre boutique en ligne. Cela signifie qu’il faut utiliser le commerce social. Le commerce social est le terme qui désigne l’achat et la vente d’articles et de services sur les réseaux sociaux.

Vendez et permettez à vos abonnés de faire des achats directement à partir de vos profils sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Pinterest et Instagram.

Avec le commerce social, vous pouvez toucher de nouveaux clients intéressés. Les médias sociaux s’accompagnent d’un engagement élevé et des clients prêts à acheter. Une fois que les utilisateurs commencent à suivre votre marque et à interagir avec le contenu que vous partagez, ils sont plus susceptibles de rester et de cliquer sur « acheter maintenant ».

Nous avions publié un article à ce sujet qui parle des Les stratégies innovantes de réseaux sociaux pour ecommerce.

7. Offrez aux clients plusieurs options de livraison

Comme pour les options de paiement, l’une des principales raisons pour lesquelles les gens ne donnent pas suite aux achats sur votre site Web e-commerce est que vos options de livraison et vos frais d’expédition ne sont pas attrayants. Il est possible que vous ayez des tarifs d’expédition élevés ou des options de livraison limitées.

Au lieu de cela, offrez à vos visiteurs plusieurs options de livraison. Permettez-leur d’avoir des options de ramassage en magasin, express ou de livraison le lendemain. C’est pourquoi il est si important de définir une stratégie d’expédition claire pour les clients.

Besoin de commencer à vendre vos produits en ligne et
développer votre activité commerciale sur le web ?

Démarrer mon site e-Commerce avec PrestaShop

8. Créez des campagnes d’e-mail marketing pour booster les ventes

Nous avons tendance à entendre que l’emailing est mort, mais l’e-mail marketing est et reste toujours l’un des outils de génération de leads les plus puissants pour les e-commerces. Votre magasin doit en être équipé afin que vous puissiez augmenter les ventes à travers les clients actuels, mais aussi les nouveaux. Voici trois campagnes incontournables d’e-mailing spéciales aux e-commerces :

L’e-mail de bienvenue : Le taux d’ouverture moyen d’un e-mail de bienvenue est de 50%. Cela le rend 86% plus efficace que les newsletters standards. Alors, ne négligez pas cette étape. C’est également une excellente occasion pour exposer vos meilleurs vendeurs, l’histoire de votre marque et plus encore.

L’e-mail de confirmation de commande : Automatisez les e-mails de confirmation de commande pour informer les clients une fois qu’ils ont passé leur commande de l’expédition et de la livraison. Les e-mails de confirmation de commande aident à inspirer confiance à vos clients et à les informer du début et jusqu’à la fin de l’expérience utilisateur.

L’e-mail de relance de panier abandonné : Près de 40% des consommateurs interrogés ont répondu qu’ils avaient abandonné leur panier parce que depuis le début ils ne faisaient que naviguer. Lorsque vous envoyez des e-mails de relance, vous donnez aux visiteurs une raison de retourner dans votre boutique et de finaliser un achat. Vous pouvez même automatiser une série d’emails du panier abandonné, par exemple en proposant un coupon de réduction pour inciter le visiteur à passer commande.

Nous avons publié un article qui montre 4 exemples d’email marketing pour ecommerce

9. Exploitez la puissance du marketing d’influence

Nous savons tous à quel point le marketing d’influence peut être puissant. Une fois que vous avez le bon influenceur, vous pouvez obtenir des milliers de nouveaux abonnés et de nouvelles ventes. Demandez à votre influenceur partenaire de créer une vidéo de déballage de votre nouveau produit et de la publier sur ses réseaux sociaux. Par ailleurs, Ipsos a constaté que la conception de l’emballage peut influencer la décision d’achat d’un consommateur.

Vous pouvez également demander à votre influenceur de co-héberger ou de promouvoir vos cadeaux et vos offres afin d’attirer de nouveaux clients et abonnés vers votre marque. Les cadeaux sont l’un des meilleurs moyens de promouvoir et de mettre en valeur les caractéristiques de votre produit ou de vos services. Ils ont un taux de conversion de +34% plus élevé que les autres formes d’activités en ligne.

Sinon vous pouvez trouver aussi 8 façons d’attirer des prospects avec votre blog e-commerce et influencer votre cible.

10. Organisez un concours et offrez un cadeau pour booster les ventes

Les concours et les cadeaux font partie des méthodes de vente les plus efficaces à ajouter à votre stratégie de ecommerce. Parmi tous les secteurs, le e-commerce et les concours de beauté enregistrent les taux de conversion et d’inscriptions aux concours les plus élevées. En 2018, le marché mondial des cosmétiques (les soins de la peau, les soins des cheveux et le maquillage) a atteint une croissance record d’environ +5,5% par rapport à l’année précédente, et bien que ça s’est effondré en 2020 avec -8%, L’oreal on su quand même se maintenir grâce à une stratégie ecommerce solide entre autres avec des jeux concours en ligne.

Les concours ne consistent pas seulement à offrir des choses gratuites. Les CTA (Clic To Action) du concours ont un taux de conversion supérieur de +3,73% par rapport aux autres CTA. Les concours et les cadeaux ont le pouvoir de stimuler les ventes des sites e-commerces lorsqu’ils sont bien faits.

Traitez les concours sur les réseaux sociaux comme des mini-publicités pour vos produits, car ils suscitent énormément d’engagement. Les candidats pourront ainsi voir pourquoi votre produit est le premier choix des acheteurs et pourquoi ce prix vaut la peine d’être gagné.

11. Optimisez vos pages produits grâce à la personnalisation

Ajoutez des fonctionnalités de personnalisation et de vente incitative à votre page produit pour améliorer vos ventes. La personnalisation de votre e-commerce consiste à montrer des offres personnalisées ou encore des recommandations de produits à vos visiteurs en fonction de leurs précédentes actions, de leurs données démographiques et d’autres données personnelles.

Par exemple, si un client regarde un article vestimentaire, créez une personnalisation avec une section « Pourquoi ne pas essayer » ou « Souvent acheté avec » sous la description de votre produit. Cette astuce permet aux clients de voir rapidement les articles personnalisés en fonction de leur historique de recherche.

Voiçi quelques exemples de personnalisations (en Anglais)

Nous avions publié un article à ce sujet qui explique pourquoi une expérience client personnalisée est essentielle au succès de votre site ecommerce.

12. Optimisez votre e-commerce pour les ventes mobiles

Jusqu’à 2021, les ventes des sites e-commerces via mobile devraient représenter 54% des ventes totales. Il est donc important d’avoir un site adapté aux mobiles. Vous ne savez jamais où, ni quand les clients interagissent avec votre marque. Les acheteurs sont connus pour passer du mobile au bureau ou l’inverse. Par conséquent, vous devez vous assurer que votre boutique e-commerce fait bonne impression sur les deux.

Voiçi 5 bonnes raisons pour rendre vote site web ecommerce responsive

13. Ajoutez des offres originales à vos pop-ups

Avez-vous déjà cliqué sur un site, et dès que vous commencez à le faire défiler, vous rencontrez une pop-up avec une offre ou une réduction ? C’est la magie d’une pop-up à l’entrée.

Les pop-ups peuvent être un moyen efficace pour générer des conversions, mais également pour réduire l’abandon de panier. Selon une étude de cas récente, l’inclusion d’un pop-up à l’entrée a augmenté les leads de +13% pour une plateforme de marketing en ligne.

Quand il s’agit de pop-ups, tout tourne autour de la rédaction et de l’offre. La façon dont vous formulez votre offre unique peut faire ou défaire vos ventes. Après tout, c’est ainsi que « The Scent Market » a gagné plus de 34 000 $ grâce une offre unique.

Il y a aussi les popup de sorties qui peuvent vous aider à retenie vos visiteurs.

14. Améliorez le service client de votre e-commerce

Environ 80% des personnes arrêtent de faire affaire avec une entreprise à cause d’une mauvaise expérience client.

Un excellent service client n’est pas quelque chose que vous devriez faire parce que c’est ce qu’on attend de vous, mais parce qu’il fidélise la clientèle et augmente les ventes.

Lorsque les clients se sentent appréciés, ils sont disposés à dépenser plus, à défendre votre marque (en ligne / hors ligne) et à réitérer leurs achats.

15. Optimisez votre page de panier

L’optimisation de la page du panier de votre site web ecommerce peut aider à réduire l’abandon de panier. L’abandon de panier se produit lorsqu’un acheteur remplit son panier, puis repart sans faire d’achat. Étant donné que la page du panier est la dernière étape, vous devez vous assurer qu’elle est optimisée afin de garder le client sur cette page jusqu’à ce qu’il clique sur « Payer maintenant ».

Commencez par montrer aux clients un inventaire de leur commande avec le coût total, les frais de port et les taxes. En effet, les coûts inattendus peuvent dissuader les clients. Pour ce faire, vous devez vous assurer que la page de votre panier est présentée de manière claire et efficace pour que les acheteurs puissent voir tous les détails dont ils ont besoin.

Une autre option serait d’ajouter un accès invité sur votre page de panier afin que les clients puissent entrer et sortir sans avoir à créer un profil. Le paiement en tant qu’invité fait référence à la possibilité pour les acheteurs d’effectuer un achat dans votre boutique sans se connecter à un compte ou enregistrer des informations dans votre base de données (telles que le nom d’utilisateur, le mot de passe, l’adresse de livraison / de facturation, etc.)

Il y a également de nombreuses astuces pour limiter les paniers abandonnés.

16. Utilisez votre blog e-commerce pour capturer des prospects

Utilisez votre blog e-commerce pour présenter vos nouveaux produits. Montrez aux visiteurs ce qui les attend avant ou durant le jour de votre lancement. Exposez votre nouveau produit et montrez-leur en détail pourquoi il mérite d’être dans leur panier.

Même si un client voit votre article de blog des jours ou des mois après sa publication, cela contribuera quand même à booster les ventes. Vous pouvez également demander à un influenceur de publier un article de blog sur votre produit. C’est un partenariat gagnant-gagnant !

Voiçi 8 methodes sur comment attirer des leads avec votre Blog.

Pour résumer

Apporter des modifications à votre boutique e-commerce est un exercice constant si vous prévoyez d’améliorer vos ventes et d’augmenter le trafic sur votre site Web.
Avec des tests et une optimisation correctement conduite, vous serez en mesure de découvrir quels outils et stratégies fonctionnent le mieux pour vous. Voici un récapitulatif des 16 recommandations pour augmenter les ventes sur votre site e-commerce que vous pouvez utiliser dès aujourd’hui :

  1. Améliorez le temps de chargement de votre boutique e-commerce
  2. Assurez-vous que votre site Web est facile à utiliser
  3. Faites réguliérement des Tests A/B sur votre site e-commerce
  4. Utilisez les logiciels de marketing et de génération de leads
  5. Intégrez les plans de paiement et d’abonnement
  6. Intégrez les médias sociaux à votre boutique e-commerce
  7. Offrez aux clients plusieurs options de livraison
  8. Créez des campagnes d’e-mail marketing pour booster les ventes
  9. Exploitez la puissance du marketing d’influence
  10. Organisez un concours et offrez un cadeau pour booster les ventes
  11. Optimisez vos pages produits grâce à la personnalisation
  12. Optimisez votre e-commerce pour les ventes mobiles
  13. Ajoutez des offres uniques à vos pop-ups
  14. Améliorez le service client de votre e-commerce
  15. Optimisez votre page de panier
  16. Utilisez votre blog e-commerce pour capturer des prospects

Présentation du mode Super Bot Fight cloudflare

Près de la moitié du trafic Internet est alimenté par des bots. Les robots ont parcouru le net pendant des années, piratant sans relâche les comptes bancaires, récupérant les billets de Bruno Mars et recherchant des données sur des sites Web. Le problème est si répandu que nous avons lancé le mode Bot Fight en 2019 pour riposter. Depuis lors, plus de 150 000 particuliers et petites entreprises ont utilisé le produit et nous avons reçu d’innombrables demandes de fonctionnalités supplémentaires. Plus d’analyses, plus de détections et plus de contrôles.

Présentation du mode Super Bot Fight.

À partir de maintenant, tout utilisateur de Cloudflare avec un site Pro ou Business peut prendre de nouvelles mesures contre les bots. Nous avons ajouté des fonctionnalités avancées dans le tableau de bord et des mises à jour intéressantes à l’analyse. Les clients gratuits conserveront tous les avantages dont ils ont bénéficié avec le mode Bot Fight, et notre produit Enterprise Bot Management continuera à pousser l’aiguille sur l’innovation.

Dans le tableau de bord
Nos solutions de bot ont une nouvelle maison. Les fonctionnalités dont nous discutons dans cet article de blog vont au-delà d’une simple bascule, nous avons donc créé un hub pour la protection des robots. Dirigez-vous vers l’application Firewall et sélectionnez le sous-onglet «Bots» pour commencer.

Le nouveau hub est en ligne pour tous les utilisateurs, y compris ceux avec Enterprise Bot Management.

Fonctionnalités du plan Pro
Tout d’abord: nous intégrons notre populaire rapport Bot au plan Pro. Ici, vous pouvez voir une répartition du trafic de votre bot, mise à jour en temps réel pour vous aider à repérer les attaques.

Le rapport Bot comprend trois types de trafic:

Le trafic automatisé probable peut provenir de mauvais robots. Nous utilisons l’heuristique, l’apprentissage automatique et d’autres techniques pour repérer ces demandes. Dans la plupart des cas, ce trafic nuira à votre site sans rien fournir d’utile en retour.
Le trafic humain probable est légitime et important. Idéalement, la grande majorité de votre trafic correspond à ce type.
Le trafic de bot vérifié provient de bons robots sur Internet. Nous avons vérifié des robots de recherche comme Google et des services de notification de paiement comme PayPal. La plupart des utilisateurs choisissent d’autoriser ce trafic.
Toutes ces données sont également disponibles via GraphQL. Donc, si vous cherchez à surveiller régulièrement le trafic des robots, l’API vous aidera à le faire.

Les utilisateurs Pro peuvent également faire plus pour arrêter les bots – sélectionnez «Configurer le mode Super Bot Fight» pour ajouter une protection. Les points forts incluent:

La possibilité de contester ou de bloquer le trafic provenant de sources «définitivement automatisées». Notez que cela n’affectera que le trafic dont nous sommes le plus sûrs qu’il provienne des bots.
L’option permettant d’activer les détections JavaScript pour identifier les navigateurs sans tête et les autres acteurs sur Internet.
La possibilité d’inclure ou d’exclure les bots vérifiés de la protection.
Si votre site interagit avec Slack, par exemple, vous pouvez exclure les bots vérifiés pour aider Slackbot à faire son travail. Ou si vous remarquez une augmentation de la fraude publicitaire, essayez de contester le trafic automatisé et observez les résultats.

Business Plan Features

Bot Analytics is now included with the Business plan.

We originally launched Bot Analytics to give our Enterprise users more visibility. Since the launch, however, Business users have asked us for many of the same insights. And because Cloudflare has always tried to democratize technology (as we’ve done with Firewall Events and other products), this is something we had to do.

Business users can access a new version of Bot Analytics; one that is designed to work with the mitigation tools described below. Users can view traffic by type, adjust the time frame, and filter by different attributes like IP address or user agent.

Another perk: Bot Analytics shows how we categorize traffic. Scroll to “requests by detection source” to understand which engine flagged a particular request. If you want to learn more about our detection engines, check out our blog post on the topic.

Of course, we also added new mitigation features. While Pro users can defend against “definitely automated” traffic, Business users can also target “likely automated” traffic. What’s the difference? The latter includes requests scored by our machine learning engine. These requests often come from sophisticated bots — the ones that evade simple security tools by rotating IPs or convincingly imitating humans.

Perhaps your site suffers from inventory hoarding. You list items for sale, but they are almost immediately claimed by bots. Understandably, your customers are upset (and so are you!). Go ahead and use Bot Analytics to pinpoint the attacker, and if the attack falls under “likely automated,” consider blocking this traffic.

We also realize that different sites may have different sensitivities to bot traffic. Users can respond appropriately by issuing a challenge, blocking entirely, or doing nothing at all.

These features are all included in the Cloudflare Business plan. Once you enable mitigation, check your Firewall Events tab to watch traffic get blocked or challenged.

Enterprise Bot Management

For those with more advanced security needs, Bot Management remains the gold standard. And it’s only getting better.

Unlike Bot Fight Mode, Bot Management is built directly into the Firewall. This means that users can restrict their bot protection to a particular path (like a /login endpoint). Bot Management also includes granular bot scores, which users can pair with other attributes to produce more powerful protection. It even includes Anomaly Detection, which we use to recognize outlier patterns on your site.

We also continue to improve Bot Management. For example, just moments ago, we announced early access to API Abuse Detection. This announcement follows months of research and development. We’re using unsupervised learning to map out APIs, identify legitimate user flows, and keep out bad bots. The end result: Cloudflare will be able to protect your mobile apps (without an SDK) and secure your API endpoints (without any provided schema). Read more about the early access period.

These features (and countless others) will continue to guard the Internet’s largest sites. If you think you need Bot Management, let us know.

Helping to Build a Better Internet

Cloudflare’s goal has always been to help build a better Internet. This mission extends to every part of the Internet — and to every person who uses it.

Today’s introduction of Super Bot Fight Mode was born from this mission, particularly from the idea that we are stronger as a united front against bots. Each website we protect is one that bots will waste their resources on. At Cloudflare, we are actively fighting back, and unleashing new challenges that will disincentivize bot operation with tarpitting.

We encourage you to enable Super Bot Fight Mode today. Cloudflare now offers bot protection with every plan (including Free), so there’s no excuse not to try it! Test the new features and let us know what you think.

Introducing Super Bot Fight Mode cloudflare

Almost half of the Internet’s traffic is powered by bots. Bots have scoured the net for years, relentlessly hacking into bank accounts, scooping up Bruno Mars tickets, and scraping websites for data. The problem is so widespread that we launched Bot Fight Mode in 2019 to fight back. Since then, over 150,000 individuals and small businesses have used the product, and we’ve received countless requests for more functionality. More analytics, more detections, and more controls.

Introducing Super Bot Fight Mode.

Beginning immediately, any Cloudflare user with a Pro or Business site can take new action against bots. We’ve added advanced features in the dashboard and some exciting updates to analytics. Free customers will retain all the benefits they’ve enjoyed with Bot Fight Mode, and our Enterprise Bot Management product will continue to push the needle on innovation.

In the Dashboard

Our bot solutions have a new home. The features we discuss in this blog post go beyond a single toggle, so we created a hub for bot protection. Head to the Firewall app and select the “Bots” subtab to get started.

The new hub is live for all users, including those with Enterprise Bot Management.

Pro Plan Features

First up: we’re bringing our popular Bot Report to the Pro plan. Here, you can see a breakdown of your bot traffic, updated in real time to help you spot attacks.

The Bot Report includes three traffic types:

  1. Likely automated traffic may have come from bad bots. We use heuristics, machine learning, and other techniques to spot these requests. In most cases, this traffic will hurt your site without providing anything useful in return.
  2. Likely human traffic is legitimate and important. Ideally, the vast majority of your traffic matches this type.
  3. Verified bot traffic comes from good bots on the Internet. We have verified search crawlers like Google and payment notification services like PayPal. Most users choose to allow this traffic.

All of this data is available via GraphQL as well. So if you are looking to routinely monitor bot traffic, the API will help you do so.

Pro users can also do more to stop bots — select “Configure Super Bot Fight Mode” to add protection. Highlights include:

  • The option to challenge or block traffic from “definitely automated” sources. Note that this will only affect the traffic we are most confident comes from bots.
  • The option to enable JavaScript Detections to identify headless browsers and other actors on the Internet.
  • The option to include or exclude verified bots from protection.

If your site interacts with Slack, for example, you can exclude verified bots to help Slackbot do its job. Or if you notice an increase in ad fraud, try challenging automated traffic and watch the results.

Business Plan Features

Bot Analytics is now included with the Business plan.

We originally launched Bot Analytics to give our Enterprise users more visibility. Since the launch, however, Business users have asked us for many of the same insights. And because Cloudflare has always tried to democratize technology (as we’ve done with Firewall Events and other products), this is something we had to do.

Business users can access a new version of Bot Analytics; one that is designed to work with the mitigation tools described below. Users can view traffic by type, adjust the time frame, and filter by different attributes like IP address or user agent.

Another perk: Bot Analytics shows how we categorize traffic. Scroll to “requests by detection source” to understand which engine flagged a particular request. If you want to learn more about our detection engines, check out our blog post on the topic.

Of course, we also added new mitigation features. While Pro users can defend against “definitely automated” traffic, Business users can also target “likely automated” traffic. What’s the difference? The latter includes requests scored by our machine learning engine. These requests often come from sophisticated bots — the ones that evade simple security tools by rotating IPs or convincingly imitating humans.

Perhaps your site suffers from inventory hoarding. You list items for sale, but they are almost immediately claimed by bots. Understandably, your customers are upset (and so are you!). Go ahead and use Bot Analytics to pinpoint the attacker, and if the attack falls under “likely automated,” consider blocking this traffic.

We also realize that different sites may have different sensitivities to bot traffic. Users can respond appropriately by issuing a challenge, blocking entirely, or doing nothing at all.

These features are all included in the Cloudflare Business plan. Once you enable mitigation, check your Firewall Events tab to watch traffic get blocked or challenged.

Enterprise Bot Management

For those with more advanced security needs, Bot Management remains the gold standard. And it’s only getting better.

Unlike Bot Fight Mode, Bot Management is built directly into the Firewall. This means that users can restrict their bot protection to a particular path (like a /login endpoint). Bot Management also includes granular bot scores, which users can pair with other attributes to produce more powerful protection. It even includes Anomaly Detection, which we use to recognize outlier patterns on your site.

We also continue to improve Bot Management. For example, just moments ago, we announced early access to API Abuse Detection. This announcement follows months of research and development. We’re using unsupervised learning to map out APIs, identify legitimate user flows, and keep out bad bots. The end result: Cloudflare will be able to protect your mobile apps (without an SDK) and secure your API endpoints (without any provided schema). Read more about the early access period.

These features (and countless others) will continue to guard the Internet’s largest sites. If you think you need Bot Management, let us know.

Helping to Build a Better Internet

Cloudflare’s goal has always been to help build a better Internet. This mission extends to every part of the Internet — and to every person who uses it.

Today’s introduction of Super Bot Fight Mode was born from this mission, particularly from the idea that we are stronger as a united front against bots. Each website we protect is one that bots will waste their resources on. At Cloudflare, we are actively fighting back, and unleashing new challenges that will disincentivize bot operation with tarpitting.

We encourage you to enable Super Bot Fight Mode today. Cloudflare now offers bot protection with every plan (including Free), so there’s no excuse not to try it! Test the new features and let us know what you think.

Doingbuzz lance son application mobile en version IOS

Doingbuzz pense constamment au confort de ses lecteurs et innove tous les jours pour leur faire plaisir. Après la plateforme www.doingbuzz.com et son application mobile sous Android, les utilisateurs IOS(système d’exploitation de Apple) sont désormais eux aussi servis. Le staff vient en effet de procéder au lancement officiel de l’application Doingbuzz version IOS. 

Cette application disponible dans Apple Store depuis un Iphone ou un Ipad est en quelque sorte une version améliorée du site-web.

Toutes les informations publiées de l’actualité aux offres d’emploi ou de stage sont désormais disponibles en quelques clics.

L’application IOS de Doingbuzz est aussi pourvu d’un système de notifications permettant à l’utilisateur de bondir instantanément sur les sujets intéressants publiés.

Avec cette application, les utilisateurs ont l’occasion d’en finir avec les soucis de navigateur, de consommation excessive de données ou de mémoire de stockage.

La navigation sur Doingbuzz depuis l’application paraît encore plus fluide et offre un confort de lecture inégalable.

Cliquez sur le lien suivant pour téléchargez l’application IOS de Doingbuzz pour bénéficier de plusieurs autres avantages.

La version Android est aussi disponible dans Playstore sur le lien suivant : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.doingbuzz.app

Comment booster sa productivité sur le web en 8 astuces

Sur le web, il y a ceux qui imposent la cadence et ceux qui la suivent. Ces derniers ne sont évidemment là que pour le divertissement mais les autres y sont pour saisir les opportunités. Internet offre aujourd’hui une myriade possibilités pour divers projets numériques et à toi jeune entrepreneur de savoir tirer ton épingle du jeu. Cependant, les métiers du web ne sont pas toujours aisés qu’on puisse le penser. Mais comme dans tous les domaines de la vie, beaucoup d’application et surtout quelques astuces pour mériter le titre de « Professionnel ». Il faut par exemple savoir se servir de diverses applications qui servent à s’organiser au quotidien et à booster la productivité et dont la plupart sont gratuites.

– Tick Tick:
C’est un planificateur de tâches multifonction et facile d’accès. Utilisable en synchronisation avec un ordinateur, une tablette ou un téléphone, Tick Tick est comme un agenda mais en mieux. Il vous permet de programmer des échéances, créer des checklists, planifier des rappels à une date ou localisation donnée, effectuer une recherche rapide de tâches. Le tout en syncronisation avec d’autres personnes comme les collaborateurs.

– Brain Focus:

Cette application inspirée de techniques comme PoMoDoRo et 52/17, est un véritable outil de concentration. Elle fonctionne comme une minuterie qui vous indique le temps de travail en bloquant les autres applications du téléphone. Alors plus d’excuses pour divaguer entre ses idées et les réseaux sociaux pendant que vous avez des tas de choses à faire.

– Any Do:

Encore un planificateur de tâches mais qui a une utilité particulière. Avec Any Do, vous pouvez créer ou planifier des tâches et recevoir des rappels dans les diverses applications de messagerie de ton téléphone. Ça pourrait t’aider toi qui passe ton temps à tchatter.

– MindMeister:

C’est une application qui vous permet de réaliser une cartographie mentale de votre projet. Elle vous donne un aperçu bien organisé de vos idées et vous recentre sur la ligne directrice en cas de divagation. Elle est utilisable aussi en syncro avec ses amis ou collaborateurs.

– Trello:

Très pratique pour organiser ses projets et tâches personnelles, Trello est aussi un outil de managing. L’application permet de gérer efficacement les équipes et booster leur rendement.

– Evernote:

Organisez vos idées en les notifiant dans Evernote. Elle sert de guide-mémoire pour votre inspiration. Sous forme de petits textes illustrés ou de captures, vous pouvez y garder les éclairs de votre cerveau en toute sécurité.

– Pocket:

Ne vous est-il pas arrivé une fois de passer à côté d’un article très instructif parce que vous aviez autre chose d’urgent à faire ? Eh bien avec Pocket, vous pouvez revenir dessus sans trop fouiller dans les profondeurs du web. Cette application vous permet d’enregistrer les liens d’articles en attendant de trouver du temps pour la lecture. Tiens, tu devrais peut-être télécharger l’application tout de suite puis enregistrer le lien de cet article.

– L’actualité :

Ce n’est pas vraiment une application mais des idées qu’on vous donne ici. Il est très important pour un entrepreneur du web d’être au courant de l’actualité. Que ce soit avec les applications qui synchronisent les liens de plusieurs sites ou dans l’application Doingbuzz, tu auras l’essentiel de l’actualité 24h/24 et 7j/7.

Bonus:

Le talent dont vous avez besoin.

La flexibilité que vous voulez.

JE CHERCHE UN DEVELOPPEUR OU

TALENT AVEC LA FLEXIBILITE QUE JE VEUX

3VG met à disposition des entreprises des consultants en mode agile.

LOGICIELS CLES EN MAIN

Nous avons développé des logiciels clès en main customizable pour votre entreprise

Les 5 meilleures techniques pour monétiser votre site web

Générer du trafic qualifié sur votre site est une chose, parvenir à bien le monétiser en est une autre. Vous avez un site web et vous souhaitez le transformer en véritable source de revenus ? C’est possible, mais cela demande du travail et bien souvent une grande patience. Pour monétiser son site web, il faut s’équiper des outils adaptés et choisir des stratégies efficaces en tenant compte de votre situation. Voici les 5 meilleures stratégies triées sur le volet pour monétiser votre site web

Importance du trafic pour monétiser votre site web

Monétiser son site web ne se fait pas en un claquement de doigts. Cela requiert un véritable investissement et surtout du travail de référencement pour attirer un trafic qualifié. Ainsi, pour obtenir les résultats escomptés, vous devez miser sur le trafic. Sans trafic, vous ne pourrez jamais faire de profit grâce à votre site web. Cela implique de développer une communauté, combiné à un travail de référencement, organique (SEO) et/ou payant (SEA). Ce premier élément est indispensable et mérite d’être rappelé ici.

Le marketing d’affiliation, ou l’art de promouvoir une autre marque

Le marketing d’affiliation s’adresse à ceux qui ont le goût de promouvoir un service ou un produit. Cette technique est très utilisée pour générer un revenu passif. Elle ne nécessite pas d’avoir un stock de ses propres produits, mais simplement de promouvoir une autre marque. Vous gagnez une commission à chaque fois qu’un internaute achète un de ces services ou produits.

Le publieur (autrement dit celui qui fait la publicité de la marque sur son site) choisit le produit de l’affilié. Ce dernier souhaite de son côté profiter du trafic web de ses partenaires et ainsi augmenter les ventes.

Quel est le modèle de monétisation d’un site web grâce au marketing d’affiliation ?

Voici les étapes à suivre :

  • Vous faites la promotion d’un service ou d’un produit via votre site web, notamment par un lien sur lequel l’internaute peut cliquer
  • Lorsque l’internaute clique, un cookie se génère automatiquement
  • L’internaute tombe sur une page avec le produit de l’affilié
  • Lorsqu’il achète le produit concerné, l’affilié verse une commission automatique au partenaire. Cette automatisation est permise par le fameux cookie qui se génère.

Notez que le produit dont vous faites la promotion doit naturellement s’intégrer dans votre contenu et intéresser votre public. Cela vous permettra d’obtenir une meilleure rentabilité. Nous vous conseillons donc de choisir des affiliés qui s’adressent au même public cible que le vôtre.

Google AdSense et le modèle de publicité PPC

Le PPC, ou paiement par clic, est une technique publicitaire en ligne utilisée via Google AdSense. De quoi s’agit-il concrètement ? Le propriétaire d’un site web gagne un revenu passif quand l’internaute clique sur la bannière publicitaire. L’outil le plus utilisé à ce titre est Google AdSense puisqu’il offre de nombreuses fonctionnalités. Grâce à cet outil, vous placez des annonces très facilement sur votre site web ou sur votre blog.

Le gain obtenu est variable, selon qu’il s’agisse d’un contenu ou d’une annonce de recherche :

  • 68 % de revenus pour du contenu
  • 51 % pour une annonce de recherche.

Le paiement s’effectue entre le 21 et le 26 du mois, avec un réel sérieux.

Comment procéder pour utiliser Google AdSense et commencer à monétiser votre site web ?

Voici la démarche à suivre pour y parvenir :

  • Inscrivez-vous sur AdSense
  • Une fois que votre compte est approuvé, intégrez le code JavaScript fourni dans un widget
  • Choisissez le format de l’annonce souhaitée et intégrez-la sur votre site web
  • Validez l’emplacement
  • Suivez les performances pas à pas, en direct
  • Percevez la rémunération de Google.

Publier du contenu sponsorisé, ou l’art de bien savoir rédiger

Un contenu sponsorisé n’est pas la même chose que le marketing d’affiliation. Ce dernier se base sur la conversion tandis que le contenu sponsorisé vise surtout la visibilité. Il s’agit pour l’éditeur de collaborer avec une marque (l’annonceur) qui est partenaire dans l’opération et qui recherche à coupler une action de visibilité avec de l’achat de lien.

L’annonceur vous verse une certaine somme en contrepartie de la publication d’un contenu sur votre site qui fait un lien vers une de ses pages, appelé aussi Backlink en terme de SEO.

Le contenu peut revêtir la forme d’un publi-reportage qui présente une innovation ou diffuse le message d’une entreprise, ou prendre la forme d’un format plus informatif (publi-rédactionnel) tourné avec un angle journalistique qui mentionne avec pertinence une solution, un produit ou service.

L’article sera de préférence bien illustré avec photos, voire vidéo ou infographie. Parfois, c’est la marque qui rédige elle-même le contenu avant qu’il soit publié sur votre site internet, un gain de temps à ne pas négliger. Si vous rédigez vous-même l’article, vous facturez la prestation plus chère.

Les contenus sponsorisés sont une aubaine si vous avez une forte influence en ligne et si vous avez une ou plusieurs rubriques éditoriales adaptées à ce type d’actions appelées aussi marketing de contenu. Mais les sites de niche, sur une thématique ou une audience plus rares peuvent intéresser tout autant les annonceurs et les SEO, tout dépend donc de la visibilité de votre site internet et du temps dont vous disposez pour produire vos propres contenus en parallèle, car un site ne peut pas se nourrir uniquement d’article sponsorisés. Certains sites comme BuzzFeed facturent très cher leurs contenus sponsorisés (jusqu’à 100 000 € pour un seul contenu).

Ils existent également plusieurs places de marché de qualité qui valorisent les articles sponsorisés. La plupart des plateformes accueillent toutes tailles de sites et vous permettent d’être en relation avec des acheteurs. La plateforme Develink annonce un revenu moyen de 315 € par publication. Cette moyenne prend en compte des publications sur des media issus de la presse (plusieurs milliers d’euros pour une publication), de blogs ou d’éditeurs acceptant des articles sponsorisés à la marge de leur activité (prix selon la puissance et l’attractivité du site), et de petits sites thématiques a faible trafic mais qui pour quelques dizaines d’euros permettent d’obtenir un lien SEO. Ce marché se développe particulièrement depuis 2018.

Comment procéder pour monétiser votre site web grâce aux articles sponsorisés ?

Voici la démarche à suivre :

  • Démarrez par des petites entreprises et marques nationales, ou proposez votre site à une ou plusieurs plateformes
  • Mettez sur pieds un portfolio qui tient vraiment la route, avec le plus de références sérieuses possibles
  • Si votre site prend de l’ampleur, cherchez un partenariat avec des agences de marketing, régie publicitaire ou place de marché
  • N’oubliez pas d’être transparent avec vos internautes : ne faites pas passer des articles sponsorisés pour du contenu journalistique.

La vente d’espaces publicitaires pour gagner de l’argent grâce à votre site web

Vendre un espace publicitaire est généralement un moyen de débuter la monétisation de son site web. En tirer le meilleur parti nécessite de connaître les méthodes à adopter.

La vente d’espace publicitaire consiste à proposer à une entreprise de faire la publicité d’un service ou produit sur son site web, via un encart publicitaire, en contrepartie d’une rétribution. L’entreprise profite de la visibilité de votre site et espère convertir un maximum de prospects en futurs clients. Une société cliente est un annonceur. De votre côté vous êtes un éditeur.

Pour vendre un espace publicitaire, il vous faut donc trouver des annonceurs en amont. Il faut également leur donner envie d’acheter un encart de publicité sur votre site. Pour que votre site puisse être monétisé via ce biais, il doit attirer du trafic. Vous devez donc dans un premier temps parvenir à obtenir une audience suffisante et la fidéliser. Les sites de niche qui traitent d’une seule thématique sont particulièrement appréciés. L’annonceur doit traiter de la même thématique ou similaire à la vôtre.

Comment faire pour trouver des annonceurs ?

Deux solutions : une régie publicitaire et la vente en direct.

Explications :

  • Régie publicitaire : une entreprise tierce, spécialisée dans la publicité sur le web, met en relation un annonceur avec un éditeur. C’est le cas de Google Adsense pour la régie la plus connue. L’inscription est très simple et rapide. Une fois l’inscription terminée, la régie évalue si votre site peut rejoindre le programme ou pas. Si tel est le cas, vous avez le choix parmi un panel important de clients
  • Vente d’espaces publicitaires en direct : vous ne faites pas appel à une régie publicitaire mais préférez vous tourner vous-même vers des clients potentiels. Vous fixez alors votre propre tarif et pouvez négocier en direct. Vous ne payez plus de commission et percevez donc la totalité des gains. Plus que le critère du trafic, celui de l’audience ciblée. En effet, nombreux sont les annonceurs qui choisissent de passer un contrat en direct avec un éditeur qui possède une audience qualifiée plutôt qu’un trafic élevé.

Le Lead Generation pour monétiser votre site web

Monétiser votre site web peut se faire de plusieurs manières. Une des solutions envisagées est le Lead Generation. Voici un exemple concret pour mieux comprendre de quoi il s’agit.

Imaginons que votre site web propose des conseils en gestion de patrimoine, notamment à destination de personnes qui souhaitent préparer leur retraite. Vous pouvez alors revendre une partie de la base de données, comme une partie des adresses mails, à des entreprises ciblant les mêmes types de cibles.

En revanche, veillez à respecter le RGPD et lois de protection des données. Votre site web doit également être adapté à la collecte d’informations, via une newsletter, des formulaires de contact par exemple.

LES QUESTIONS À SE POSER AVANT DE CRÉER MON APPLICATION MOBILE

Votre projet d’application mobile est destiné à automatiser vos tâches récurrentes ou à optimiser vos processus métiers ? Elle servira à fidéliser votre clientèle et lui offrira un service complémentaire ?

Créer votre application mobile est un levier de croissance pour votre entreprise ? Elle est créée pour vos clients, vos partenaires et/ou vos collaborateurs ? 

Ce n’est donc pas un projet à prendre à la légère. Il vous coûtera un budget certain. Sans parler du temps investi pour le mener à bien. 

Afin d’éviter à votre application mobile de foncer droit dans le mur, il vous faut une base solide.

Faisons un point ensemble sur les nombreuses questions à se poser avant de créer le prototype de votre application mobile.

QUESTION 1 : A QUOI VA SERVIR VOTRE APPLICATION ?

Il y a autant d’idées que d’applications mobiles possibles, voilà pourquoi il faut définir précisément les objectifs que la vôtre devra remplir vis-à-vis de votre cible. Votre application aura-t-elle pour but de chercher de l’information, faciliter la saisie de données, mettre en relations des personnes, jouer ou partager de l’information ?

Vous devez vous poser toutes ses questions afin de trouver l’outil le plus recherché par votre cible. Mais également pour ne pas finir noyé dans les stores car votre idée existe déjà en dizaines d’autres applications.

QUESTION 2 : A QUI VA SERVIR VOTRE APPLICATION MOBILE ?

Il est très important de recueillir les réels problèmes de votre public afin de bien le comprendre. Mais surtout, de répondre à ses besoins grâce à votre application mobile.

Il est donc primordial de décrire votre cible avec le plus grand soin et le plus détaillé possible.

Répondez aux questions suivantes pour vous aider : Qui ? Quoi ? Où ? Comment ? Quand ? Pourquoi ?

methode-5w-QQOQCP-question-créer-application-mobile

Il vous est également possible de créer des personas. Les personas sont les portraits-robots des utilisateurs que vous ciblez. Ils permettent de mieux cerner leurs comportements, leurs besoins, leurs préoccupations, leurs humeurs, etc.

Il est plus facile ensuite d’adapter les contenus et les fonctionnalités de votre application mobile selon chaque profil.

Tout comme il existe un persona de votre cible idéale, il est possible de créer un persona négatif, c’est-à-dire une représentation du public que vous ne souhaitez pas cibler. Cela vous permet de réduire vos efforts commerciaux et marketing et ainsi baisser considérablement votre coût par lead.

Plus vous segmentez votre cible, plus vous créez de personas. Cependant, si vous débutez, nous vous conseillons de commencer par 2-3 personas. Ne vous dispersez pas au risque de perdre du temps et de l’argent.

Les deux combinés ensemble – le persona de votre utilisateur idéal et celui de l’utilisateur à éviter-, vous avez alors une cible pour votre projet mobile.

QUESTION 3 : QUELS GAINS POUR MON ENTREPRISE ?

Il existe 2 gains principaux qui peuvent pousser une entreprise à développer son application mobile.

UN DÉVELOPPEMENT DE VOTRE IMAGE DE MARQUE

En effet, votre application mobile devient la vitrine de votre entreprise. C’est un bon moyen pour faire parler de vous dans les médias.
Ce n’est plus un secret. Les clients consultent, s’informent, communiquent sur internet et les réseaux sociaux avant tout passage à l’acte d’achat.

De plus, avec votre application mobile, votre image de marque se rajeunit. Mais surtout vous vous placez plus tôt dans le parcours d’achat de vos prospects.
Vous vous adaptez à leur mode de vie, vous êtes capable de répondre aux nouveaux besoins de vos consommateurs.

AMÉLIORER VOTRE PRODUCTIVITÉ

Une application mobile peut amener bien des avantages dans votre entreprise. Et un des principaux concerne l’efficacité accrue de vos collaborateurs.

Certains facteurs influencent ce résultat :

  • une communication régulière entre employés : des messageries instantanées internes, des intranets ou des CRM sociaux
  • une facilité dans le travail d’équipe : en effet, la communication amène un partage d’informations entre collaborateurs. Plus vos équipes sont informées, plus elles renseignent vos clients, fournisseurs, partenaires rapidement.
  • Si la formation à l’application mobile a été faite avec soin, vos équipes ne perdront pas de temps à sa compréhension et à son utilisation.

Du fait que votre force de vente est bien plus efficace sur le terrain, les tournées sont alors optimisées, l’accès à l’information est instantanée… En bref, tout est amélioré en vue de gagner du temps et de ce fait, de l’argent.

D’autant plus que votre application peut être un véritable levier d’acquisition de nouveaux clients. En plus de votre visibilité sur les stores mobiles, votre référencement web est également renforcé.

QUESTION 4 : QUEL TYPE D’APPLICATION CHOISIR ?

Il est temps de réfléchir avec quel type d’applications vous résoudrez les problèmes de vos clients.

Il existe plusieurs possibilités : application mobile native, application mobile hybride ou application web ?

  • Une application mobile native est une application mobile développée spécifiquement pour un système d’exploitation. En règle générale, elle est développée pour les systèmes les plus connus : iOS pour Apple Store, Android pour Google Play et Windows pour Windows Store. L’application native est donc disponible seulement en téléchargement sur ces différentes plateformes mobiles. Elle offre des fonctionnalités spécifiques qui lui sont propres et optimisées, comme son nom l’indique, en situation de mobilité.
  • Une application web ou appelée Webapp est une application disponible à partir du navigateur web de l’utilisateur. Elle vous offre de nombreuses possibilités notamment en termes de gestion d’utilisateurs par exemple ou de gestion d’informations diverses. Elle ne demande pas de capacité de stockage de données, d’images… sur votre téléphone ou votre tablette. Néanmoins, elle a également quelques inconvénients. Notamment par le fait que l’utilisateur est souvent obligé d’avoir une connexion internet pour l’utiliser.
  • Une application mobile hybride est une application à la limite entre l’application web et l’application native. Une seule version est développée pour toutes les plateformes. C’est une solution moins onéreuse que les précédentes car sa maintenance est simplifiée par le fait que vous mettez à jour une seule version. Mais elle apporte son lot de désavantages également. Les performances de l’application ne seront pas adaptées à toutes les plateformes mobiles, celle-ci sera donc moins stable. Vous serez également restreint en termes de fonctionnalités.

 

QUESTION 5 : COMMENT CRÉER VOTRE APPLICATION MOBILE POUR MAXIMISER SON UX ?

L’UX nous vient de l’anglophone “User Experience”, autrement dit en français “Expérience Utilisateur”.

L’UX couvre tous les aspects de l’expérience entre l’utilisateur et votre application, incluant ainsi le design, l’interface utilisateur, les interactions physiques et manuelles.

Voici quelques questions à se poser afin d’améliorer l’expérience utilisateur :

  • Vos utilisateurs utiliseront plutôt votre application à une ou deux mains ?
  • L’application sera-t-elle utilisée sur smartphones, tablettes ou les deux ?
  • Seront-ils en mouvement lors de l’utilisation ?
  • L’application est elle adaptée aux connaissances du public visé ?
  • Les boutons sont-ils assez visibles et assez gros ?
  • Le design graphique donne t’il envie de continuer de naviguer sur l’application ?
Article similaire :  10 avantages des applications mobiles sur les Sites Web

En vous posant toutes ces questions, vous augmentez les chances que votre application ne soit pas désinstallée après quelques minutes d’utilisation par les utilisateurs.

QUESTION 6 : QUEL SYSTÈME D’EXPLOITATION UTILISER ?

Chaque système d’exploitation possède ses caractéristiques et contraintes qui le différencie de ses concurrents.

Voici la liste des éléments à prendre en compte lors de votre choix :

  • Les clés de référencement (nom, mots-clés, éléments graphiques…)
  • Le tarif des stores
  • L’audience de chaque store
  • Les conditions d’utilisations
  • Le coût du développement de votre application mobile
  • La rétro-compatibilité des smartphones

QUESTION 7 : QUELLES FONCTIONNALITÉS POUR VOTRE APPLICATION MOBILE ?

Au niveau des fonctionnalités, il existe un nombre infini de combinaisons possibles (partages sur les réseaux sociaux, de géolocalisation, d’accès aux contacts, NFC, de signature électronique…). Mais sont-elles toutes vraiment indispensables ? Est-ce que votre cible aura intérêt à utiliser ces fonctionnalités ?

Si vous avez des doutes, il serait pertinent de créer une application fonctionnelle mais qui ne possède pas toutes ses fonctionnalités. C’est ce que nous appelons un MVP (Minimum Viable Product).

L’application MVP n’est pas une “application minimale” ni une application avec toutes les fonctionnalités. Il s’agit d’une application mobile pour laquelle vous faites le choix de “sacrifier” des fonctionnalités jugées comme non-indispensables.

MVP-minimum-viable-product-question-créer-application-mobile

L’application MVP vous permettra également un lancement plus rapide et moins coûteux afin d’apprendre des retours de vos utilisateurs et ainsi d’améliorer votre application mobile.

Elle doit avoir une fonctionnalité principale, qui répond en grande partie au problème de l’utilisateur mais pas parfaitement afin d’apprendre ce dont a besoin le marché.

Elle va permettre de confirmer ou d’infirmer vos hypothèses de développement pour vos prochaines versions, et vous conforter ou vous stopper dans votre idée afin de limiter vos risques financiers.

QUESTION 8 : A QUEL RYTHME L’APPLICATION SERA-T-ELLE MISE À JOUR ?

Votre application devra évoluer au fil du temps afin d’être à jour avec les nouvelles réglementations ou tout simplement pour continuer à intéresser vos clients.

  • Si vous devez modifier régulièrement les informations de votre application mobile. Le back-office est fait pour vous. C’est un espace de gestion qui vous permet de gérer par exemple les accès de vos utilisateurs, une base de données des réservations, des commandes de vos clients, etc.
  • Au contraire si vous ne comptez ni récolter des informations ni mettre à jour régulièrement votre application. Il est plus intéressant de laisser votre prestataire mobile effectuer les grosses modifications, ajout de fonctionnalités… Ce service sera bien entendu facturé selon l’ampleur de la modification.

QUESTION 9 : COMMENT ALLEZ-VOUS RENTABILISER VOTRE APPLICATION MOBILE ?

APPLICATION MOBILE

Plusieurs stratégies peuvent être envisagées :

  • Application gratuite, sans but de rentabilisation
  • Application gratuite avec des espaces annonceurs afin de rentabiliser sa création par de la publicité payante. Attention pour que des entreprises payent pour vos espaces publicitaires, il faudra que votre application génère déjà un fort trafic
  • Modèle freemium : le freemium est une stratégie commerciale associant une offre gratuite, en libre accès, et une offre premium, plus haut de gamme en accès payant. Cela est courant pour les éditeurs d’applications qui considèrent souvent le freemium comme un levier de rentabilisation de la version gratuite.
  • Les achats intégrés : couplez votre application avec une application payante complémentaire d’un partenaire par exemple
  • La revente des données collectées : cela nécessite qu’elles soient stockées dans un Back-Office.

Il existe d’autres moyens de rentabiliser son application mobile. Il vous faut trouver celui qui aura le plus de chances de toucher votre cible.

APPLICATION MOBILE MÉTIER

En ce qui concerne les applications mobiles métiers, elles ne pourront pas être rentabilisées de la même façon. En effet, votre application vous permettra de réduire vos coûts et d’augmenter votre chiffre d’affaire grâce :

  • à l’efficacité accrue de vos collaborateurs
  • l’amélioration de votre image de marque
  • une visibilité développée

 

Pour plus d’explications sur les applications mobiles métiers et leurs avantages, nous vous invitons à lire notre article “13 avantages à créer votre application mobile métier”

QUESTION 10 : QUEL PRESTATAIRE CHOISIR POUR DÉVELOPPER VOTRE APPLICATION MOBILE ?

Bien choisir son prestataire est primordial pour obtenir une application mobile conforme à vos attentes. Prendre à la légère cette étape serait une grave erreur.

Cette agence mobile va, en effet, vous suivre tout au long de votre projet. Vous passerez un grand nombre d’heures à ses côtés. Elle devra vous aider à évoluer et à faire grandir votre projet.

Afin de ne pas vous tromper, il existe des critères de choix que vous pouvez appliquer lors de votre recherche de prestataire.

  • Son statut juridique et sa solvabilité
  • Ses références et témoignages clients
  • Son expertise dans le domaine mobile
  • Son organisation
  • Les technologies utilisées
  • Le coût proposé
  • Ses délais
  • Son service après-vente

Toutefois, faites confiance à votre instinct. Si vous le pouvez, rencontrez l’équipe, le chef de projet. Si le feeling n’est pas au rendez-vous, n’insistez pas.

QUESTION 11 : COMMENT BIEN ASSURER LE LANCEMENT DE VOTRE APPLICATION MOBILE ?

S’il s’agit d’une application mobile métier, il va être primordial :

  • D’organiser des journées de formations de vos collaborateurs
  • De communiquer en interne pour que tout le monde utilise l’application
  • De leur demander leurs avis sur les futures améliorations

S’il agit d’une application qui cible vos clients, vous devrez :

  • Communiquer sur tous les canaux ( site Web, réseaux sociaux, Youtube, Mailing…)
  • Optimiser le référencement de l’application
  • Suivre avec intérêts les retours des utilisateurs
  • Créer du contenu pour expliquer comment utiliser votre application et en quoi elle est « révolutionnaire »
  • Multiplier les liens de téléchargements de votre application (blog, site web, réseaux sociaux…)
  • Soigner vos relations presses (médias, blogs…) pour gagner en visibilité

Vous l’avez compris, la mise en ligne de votre application ne sonne pas la fin de la bataille. Au contraire, c’est à ce moment que vous allez devoir redoubler d’efforts pour que tout votre travail n’ait pas été vain.

Tous ces éléments nécessitent du temps et également pour certains points, une expertise technique. Si vous vous sentez dépassé, nous pouvons vous aider.

AxioCode, experte dans le développement et la maintenance d’applications sur-mesure, peut en effet vous accompagner dans la réalisation de votre projet d’application mobile.

Réservez votre diagnostic gratuit avec un de nos experts. Cet entretien téléphonique de 30 minutes va nous permettre de diagnostiquer l’état de votre projet et de déterminer comment le mener à bien.

Une offre ultra complète 3Vision-Group

Nous vous proposons une offre ultra complète pour le développement et la mise en ligne de votre site web afin que vous puissiez vous concentrer sur le cœur de votre activité .

Création de Site web

Nom de domaine

Hébergement

Maintenance
Conception & Design

Une conception ergonomique assurant un confort de navigation optimal de votre site web et un design mettant en valeur votre activité.

Développement & Intégration

Un site web maintenable, sécurisé, performant et évolutif , grâce à l’utilisation des dernières technologies et des meilleurs pratiques de développement.

Responsive Design

Bénéficiez d’un affichage et d’une utilisation optimale du site web sur les différentes tailles d’écrans et différents types d’appareils (PC, Tablette, Smartphone).

Référencement Naturel

L’adaptation du contenu de votre site aux bonnes pratiques de référencement vous garantira la meilleure position possible dans

1 2 3 11