Petites annonces gratuites au Togo sur Togopapel

Le succès des petites annonces sur le web

Sur Togopapel, tout le monde peut passer des petites annonces gratuites,

partout en Togo, quand il le souhaite, autant de fois qu’il le souhaite.
Grâce au web, et à la multiplication des sites d’annonces gratuites, le secteur a subi une véritable révolution, et on trouve désormais des petites annonces à profusion sur Internet où que l’on soit, dans toutes les catégories. Vendre sa voiture, sa maison, les vêtements de ses enfants, des livres, CD, DVD, consoles de jeux, ou de l’électroménager via des petites annonces n’a jamais été aussi simple qu’en ligne, la preuve : même votre mamie s’y est mise !
En quelques clics, on explore les petites annonces, et on trouve chaussure à son pied, à moindre coût. La petite annonce et l’achat d’occasion sont totalement rentrés dans les mœurs, et c’est à qui fera la meilleure affaire. Pensez à votre copine Mumu qui a dégoté ce somptueux sac de seconde main pour une bouchée de pain, ou à Marco qui frime avec sa nouvelle auto et qui ne cesse de vous rabâcher que « c’était une super occase ! ». Aujourd’hui, le web offre tellement de possibilités en termes de mises en relation par des petites annonces que les autres médias passent un peu à la trappe… Si bien que les jeunes nés avec Internet ne savent peut-être pas comment le marché des petites annonces fonctionnait avant.

 

L’histoire des petites annonces

Les petites annonces et la Presse

À notre connaissance, aucune petite annonce concernant une machine à voyager dans le temps n’a été publiée sur Togopapel, mais nous pouvons tout de même vous expliquer comment sont nées les petites annonces.
On ne peut pas parler de l’histoire des petites annonces sans évoquer celle des médias, et plus particulièrement de la Presse. En 1631, lorsque Théophraste Renaudot crée La Gazette, l’un des premiers journaux périodiques français, il se rend vite compte qu’il aura besoin de financement pour son journal via la publicité. Le fait que ce dernier soit consulté par un grand nombre de Français légitime alors le fait de publier des petites annonces à l’intérieur, faisant ainsi du journal un intermédiaire entre les gens. Les prémices des réseaux sociaux !
On assiste alors à l’émergence de petites annonces qui nous paraitraient bien désuètes aujourd’hui, voire cocasses. Imaginez-vous aujourd’hui, lorsque vous parcourez tranquillement les petites annonces sur votre tablette, tomber sur la petite annonce d’un valet proposant ses services ?

L’évolution des petites annonces dans les nouveaux médias

La mayonnaise a visiblement pris, puisque l’histoire des petites annonces ne s’est pas arrêtée là ! Au XXe siècle, d’autres médias se sont imposés : radio, tv, minitel puis Internet ont à leur tour proposé des petites annonces gratuites ou payantes. La nature de celles-ci a d’ailleurs évolué, puisque c’est aussi devenu un moyen de faire des rencontres, amicales ou amoureuses… Cela nous paraît risible actuellement, mais peut-être que votre Tatie Josiane a rencontré Jean-Marc grâce à une petite annonce du minitel !
Ces nouveaux médias ont servi à prolonger l’expérience des petites annonces, mais aussi à les faire évoluer. Ce qui était difficilement envisageable sur le papier ou bridé par la ligne éditoriale d’un journal est désormais possible. Désormais, tout se vend et s’achète via des petites annonces : maison, voiture, location, cours, jeux, vêtements, services à la personne, animaux…
La forme des petites annonces a elle aussi changé avec Internet : les descriptions sont plus longues, on trouve en général plusieurs photos, et toutes sortes d’options sont proposées aux internautes (contacter le vendeur, partager sur les réseaux sociaux, enregistrer dans ses favoris, etc.). De plus, publier une petite annonce est devenu tellement simple et instantané grâce à Internet que tout le monde s’y met. Les internautes prennent conscience que tout peut se vendre et qu’il est ridicule de laisser dormir de l’argent dans son garage.

 

Petites annonces et humour

Si les petites annonces sont pratiques et utiles, elles prêtent aussi parfois à sourire… Rappelez-vous des fameuses « Petites annonces » d’Élie Semoun dans les années 90. Avec des personnages caricaturés à l’extrême, comme Cyprien ou Kevina, l’humoriste touche toutefois du doigt une certaine réalité.
La petite annonce est populaire, et comme elle peut être publiée par tout un chacun, certaines sont parfois drôles (volontairement ou involontairement). Il existe d’ailleurs plusieurs « tops » compilant les petites annonces les plus drôles du web
Effectivement, l’humour et le second degré (s’ils sont savamment dosés) peuvent être une façon de capter l’attention des internautes. Un bon plan pour vendre plus vite ! Ou au moins, faire rire !

Conclusion : Quel est le meilleur outil SEO entre SEMRush et Ahrefs ?

Présentation rapide de Ahrefs

Ahrefs

Ahrefs est une suite d’outils SEO utilisée par de grands noms comme Uber, Facebook, Linkedin, Shopify, Netflix et bien d’autres.

Les principaux outils sont les suivants :

  • Site Explorer : Analyse approfondie d’URLs
  • Keyword Explorer : Analyse détaillée de mots-clés
  • Content Explorer : Découverte et analyse des contenus les plus viraux et/ou organiques
  • Rank Tracker : Suivi de vos classements et ceux de vos concurrents
  • Site Audit : Analyse de votre site et détections des problèmes SEO
  • Alerts : Notifications sur vos performances SEO
  • SEO Toolbar : Barre d’outils pour Chrome qui analyse les sites visités et les résultats de recherche

Les différents plans vont de 99$, 179$, 399$ à $999 par mois, avec possibilité de 2 mois offerts si vous vous engagez sur 12 mois.

Présentation rapide de SEMRush

SEMrush revendique son statut d’outil de marketing numérique tout-en-un. Leurs clients comme eBay, Quora et Booking.com semblent plutôt être d’accord.

Les principaux outils sont les suivants :

  • Domain and Keyword Analytics : Analyse avancée d’URL et de mots-clés
  • Traffic Analytics : Outil avancé d’analyse de vos sources de trafic
  • Site Audit : Analyse les problèmes de votre site diminuant sa performance SEO
  • Projects : Analyse complète d’un site Web incluant le suivi de mots-clés, des backlinks et des concurrents
  • Reports : Outil de création et génération automatique de rapports SEO

Les différents plans vont de 99$, 179$ à 399$ par mois, avec possibilité de 2 mois offerts si vous vous engagez sur 12 mois.

Semrush logo

Méthodologie de comparaison

Lors de la préparation de ce compratif, j’ai essayé de me mettre à la place d’un spécialiste SEO lambda et de me poser la question suivante :

Quelles sont caractéristiques d’un outil SEO dont j’ai le plus besoin ?

La réalité est que la plupart d’entre nous n’accordons vraiment d’importance qu’à une poignée de fonctionnalités :

  • Analyse du trafic organique 
  • Analyse et recherche de mots-clés 
  • Analyse et recherche des liens
  • Création de rapports
  • Audit de site

Je vais donc comparer Ahrefs et SEMRush sur ces 5 domaines de fonctionnalités pour définir le meilleur outil du moment.

Le prix sera un 6ème critère afin de départager ces deux outils SEO.


Analyse du trafic organique

semrush ahrefs traffic organique

Lorsque vous analysez un domaine concurrent, la première chose que vous voulez examiner est son trafic organique.

Quel est le volume de trafic organique qu’il reçoit chaque mois ? Quelles pages et quels mots-clés leur donnent le plus de trafic ?

Il est important que l’outil SEO que nous utilisons soit aussi précis que possible. Aucun outil ne peut être précis à 100% sur cette partie, car il n’a pas accès au Google Analytics du domaine en question. Mais plus il est précis, mieux c’est.

Nous avons fait une comparaison côte à côte de SEMRush et Ahrefs pour leur partie Trafic Organique (cliquez pour afficher) :

Les deux outils montrent le trafic organique, divisé par pays, ainsi que les mots-clés, le trafic, la valeur monétaire, et plus encore. Les chiffres sont un peu différents les uns des autres, mais généralement plutôt proches.

À mon avis, SEMrush est légèrement plus précis que Ahrefs à évaluer le trafic organique réel.

J’ai analysé des centaines, voire des milliers, de sites Web. J’ai souvent trouvé que, surtout quand je le compare au trafic réel, SEMrush est plus précis.

D’un autre côté, selon moi Ahrefs est un peu plus rapide pour analyser les fluctuations de trafic organique.

Ainsi, les changements d’un jour à l’autre ou d’un mois à l’autre seront mis à jour plus rapidement. Il affiche également plus de mots-clés, mais ce n’est pas toujours utile.

Les deux outils vous permettent d’exécuter diverses fonctions.

Par exemple, si vous voulez voir quelles pages d’un site Web reçoivent le plus de trafic organique, vous pouvez le faire sur SEMrush et Ahrefs.

Vous pouvez également avoir accès en un coup d’oeil à la liste des concurrents du domaine.

Pour chaque concurrent vous aurez accès à une liste de tous les mots-clés en concurrence et les classements respectifs.

Meilleur outil SEO pour l’analyse du trafic organique : SEMRush

SEMRush

Analyse et recherche de mots-clés

Si vous êtes blogueur, consultant SEO ou encore spécialiste du marketing d’affiliation, vous savez que la recherche de mots-clés est l’élément le plus important de votre réussite.

Vous devez planifier votre article avant de l’écrire. Seul un bon outil de recherche par mot-clé vous aidera efficacement dans cette tâche.

Voici selon moi ce qui devrait être important d’obtenir d’un bon outil SEO :

  • Le volume de recherche d’un mot-clé
  • Un indice de difficulté
  • Le pourcentage de clics générés par cette recherche
  • Des milliers d’idées de mots-clés à longue traîne
  • Les variations du mot-clé avec leur volume de recherche
  • L’analyse de la concurrence positionnée sur ce mot-clé
  • Les questions liées à ce mot-clé

Voici à quoi ressemble la recherche par mot-clé sur SEMrush et Ahrefs :

semrush ahrefs recherche mots cles

Encore une fois, je pense que ces deux outils sont très bons dans la recherche de mots-clés. Il y a cependant des différences de présentation et de qualité de données qu’il est important de mentionner.

SEMRush

Interface

Visuellement, l’interface est claire mais datée, elle vous permet d’avoir une vue d’ensemble rapide des métriques importantes, notamment :

  • Volume
  • Tendances
  • Difficulté
  • Caractéristiques du SERP

Un inconvénient est que vous avez deux paramètres de difficulté de mots-clés affichés sur la même page – KD (organique) et Comp (PPC).

Si vous comprenez la différence entre les deux, ce n’est pas un problème.

Mais si vous êtes un nouvel utilisateur, vous pourriez hésiter les premières fois, ce qui n’est jamais une bonne chose.

C’est l’un des défauts généraux de SEMrush – il essaie d’être parfait partout et pour tous les types d’utilisation.

C’est un objectif admirable, mais cela signifie aussi que leur interface manque de clarté, et cela commence à se voir.

Indice de difficulté d’un mot-clé

SEMrush utilise l’autorité d’un domaine (DA) pour évaluer à quel point il est difficile de classer un mot-clé donné.

Ainsi, lorsque nous appliquons leur métrique à notre mot-clé test (« collier pour chien »), nous constatons qu’il obtient un score de difficulté de 73.84%.

Recherche Mots Clés SEMRush

En d’autres termes, c’est un mot-clé extrêmement compétitif et cela ne vaut probablement pas la peine d’essayer de s’y indexer.

Le problème est que ce résultat entre en conflit avec les données que nous avons trouvées dans d’autres outils SEO, et de loin.

En fait, selon les requêtes c’est entre 20% et 60% plus élevé que le score donné par les autres outils SEO :

  • Ahrefs : 30/100
  • Moz : 19/100
  • Serpstat : 15/100
  • Ubersuggest : 56/100
  • KwFinder : 30/100

Donc, soit tout le monde se trompe, soit SEMrush a besoin de mettre à jour leur algorithme de notation de difficulté des mots-clés.

Filtrage des mots-clés

SEMrush vous permet de filtrer les mots-clés en utilisant tous les raccourcis habituels comme le nombre de mots, le volume de recherche, et la difficulté des mots-clés.

Mais ils ont un filtre très intéressant qui mérite d’être mentionné : le filtre par caractéristiques SERP.

SEMRush filtre mots clés

Pourquoi est-ce important ?

Parce qu’il vous permet d’éliminer les mots-clés qui n’ont aucune caractéristique SERP, ce qui devrait les rendre plus faciles à vous référencer dessus.

Suggestion de mots-clés

SEMRush retourne 5339 suggestions de mots-clés supplémentaires sur notre requête « collier pour chien ».

SEMRush suggestion mots clés

Vous aurez besoin de filtrer à travers cette quantité de données pour trouver des mots-clés longue traine vraiment intéressants, mais ce nombre énorme de suggestions de mots-clés vous donne beaucoup de possibilité au départ.

Ahrefs

Ahrefs est un outil hybride un peu comme SEMRush. Il offre des outils de recherche de mots-clés, de marketing de contenu, de suivi de classement et d’audit de site.

Mais sa vraie force est de vous aider à trouver les mots-clés de longue traine qui vous permettront d’identifier les meilleures opportunités SEO.

Cette force n’est pas toujours évidente dans vos recherches en langue Française, alors qu’en Anglais cet outil est clairement devant la concurrence.

Interface

L’interface du Keyword Explorer mélange des visuels simples avec des données complexes, mais sans vous submerger.

Globalement, malgré l’importante quantité de données, c’est facile pour les yeux et facile à comprendre.

Beaucoup trop d’outils SEO se contentent de caser le plus de données et de mots-clés dans un seul écran pour montrer la puissance de leur base de données.

Ahrefs ne fait pas cette erreur.

Ahrefs Interface

Indice de difficulté

Ahrefs base son score de difficulté de mots-clés (KD) sur le nombre de liens entrants d’une URL donnée référencée sur ce mot-clé.

L’outil prend aussi en compte d’autres facteurs, mais la façon la plus simple de comprendre leur algorithme est de savoir qu’il est basé sur le modèle de l' »autorité de page ».

Pour notre requête test « collier pour chien » la difficulté est de 30/100, exactement comme celui de KWFinder.

Encore une fois, ce genre de calcul n’est pas à suivre aveuglément.

Il est néanmoins rassurant de voir que les valeurs d’Ahrefs sont plus proches des autres outils que celles de SEMRush.

Filtrage des mots-clés

Personnellement, j’adore les possibilités de filtrage offertes par Ahrefs.

C’est probablement en partie parce que les filtres sont affichés à l’horizontale avec les résultats des mots-clés.

Vous pouvez filtrer par difficulté de mot-clé, volume de recherche, nombre de mots, caractéristiques du SERP (snippets, etc), inclure et aussi exclure certains mots.

Ahrefs filtres

Suggestion de mots-clés

Ahrefs prouve une fois encore qu’il est le meilleur outil pour la recherche de mots-clés.

Notre requête « collier pour chien » retourne 7603 suggestions de mots-clés, à comparer aux 5339 de SEMRush.

Ahrefs suggestion de mots clés

Autre chose que j’aime chez Ahrefs, c’est qu’il identifie aussi le sujet parent (« Parent Topic ») pour un mot-clé particulier.

Pourquoi cette fonctionnalité est utile ?

Parce que ces sujets « parents » représentent une branche entière de mots-clés que vous n’auriez peut-être jamais considérés auparavant.

Un exemple parfait est le « harnais pour chien » dans notre requête test – qui constituerait une excellente catégorie supplémentaire pour un site de niche axé sur les colliers, laisses et harnais pour chiens.

Vous pouvez donc utiliser cette fonctionnalité comme un guide pour la création de votre contenu.

Meilleur outil SEO pour l’analyse et la recherche de mots-clés : Ahrefs

Ahrefs

Création de rapports

Par défaut, cette fonctionnalité n’est pas ce que je recherche en premier dans un outil SEO.

Cependant, lorsque je paye 99$ par mois, je m’attends à avoir un peu plus que de l’analyse de liens et de mots-clés.

Cette fonctionnalité devient aussi vite indispensable si vous êtes une petite équipe ou une agence, avec des clients à tenir informés, ou des tâches d’optimisation SEO à distribuer.

Ahrefs et SEMRush proposent la possibilité d’exporter vos données, mais avec des approches différentes.

En effet, le débat va être assez court sur cette partie, car Ahrefs ne propose tout simplement pas de capacité de créer des rapports.

À la place, ils ont privilégié le fait de pouvoir exporter n’importe quelle donnée que vous générez depuis les différents modules au format CSV.

Vous avez généralement le choix d’exporter la liste actuelle consultée, les 1000 premières lignes ou l’intégralité des réponses.

ahrefs export

Une fois le fichier exporté, c’est à vous de vous débrouiller pour créer un report à la main.

Pour le coup, SEMRush est sans conteste bien meilleur.

Tout d’abord, il vous permet comme Ahrefs d’exporter toutes vos données au format CSV, mais aussi XLS.

semrush export csv

Pour les écrans pour lesquels un export CSV ou XLS n’est pas possible (comme un dashboard par exemple), SEMRush propose à la place un export au format PDF.

Vous pouvez opter pour plusieurs options :

  • Génération immédiate du PDF
  • Envoi par email du PDF
  • Programmation automatique et récurrente de ce rapport
  • Personalisation du rapport
semrush export pdf

SEMRush propose également la création de rapports PDF à partir de zéro.

Vous pourrez ainsi communiquer les résultats d’un audit de site web, présenter une analyse concurrentielle, ou montrer les progrès réalisés après une campagne marketing.

Plutôt complet, vous pourrez dans vos rapports intégrer les modules des outils SEMrush, mais aussi de Google Analytics, Google Search Console, Google My Business et aussi vos propres données ou images.

À noter que les rapports en marque blanche sont uniquement disponibles avec l’abonnement Business à 399$ par mois.

Lors de la création d’un nouveau rapport, vous pouvez choisir de partir de zéro (1), à partir d’un modèle préexistant (2) ou de votre propre modèle personnalisé (3).

semrush rapport template

Pour utiliser un modèle, sélectionnez celui que vous souhaitez utiliser dans le menu et entrez le domaine et la base de données sur lesquels vous voulez faire rapport. 

Après avoir entré ces informations, SEMrush remplira le template avec les données de votre domaine. 

Vous pourrez ensuite continuer à personnaliser votre rapport dans le Report Builder comme si vous le faisiez à partir de zéro.

Pour créer votre propre modèle personnalisé pour les rapports clients, sélectionnez l’option Create Template dans le menu déroulant. Une fois que vous aurez créé votre propre modèle personnalisé, vous le trouverez dans l’onglet My Templates.

Une fois dans l’édition de votre rapport, tout se passe en drag-and-drop, c’est hyper simple. 

semrush rapport drag and drop

Vous avez la possibilité d’ajouter un certain nombre de widgets, prenant leur source dans les différents modules de SEMRush :

  • Site Audit
  • Position Tracking
  • Backlink Audit
  • On Page SEO Checker
  • Social Media Tracker

Le widget Site Audit vous permet d’accéder aux données de votre vue d’ensemble, ainsi que le rapport des problèmes, le rapport des pages parcourues, la liste détaillée des problèmes et plus encore.

Le widget de Position Traking peut afficher la tendance de visibilité ainsi que le tableau de classement des mots-clés.

Le widget On Page SEO Checker vous permet d’ajouter la liste des idées de contenu que SEMrush a généré pour votre site, ainsi qu’un graphique de la tendance des idées recommandées.

Le widget Backlink Audit vous permet d’inclure le résumé de votre audit, une représentation graphique des domaines référents par score de toxicité, les types d’ancres, et le rapport des liens follow et nofollow.

Le widget Social Media Tracker peut ajouter des données sur les posts de vos concurrents, leur audience, leurs activités et leur engagement sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram et YouTube.

Vous pouvez également intégrer des widgets de données Google Analytics et de Search Console dans votre rapport personnalisé.

Les widgets Google Analytics disponibles incluent :

  • Vue d’ensemble
  • Graphiques métriques
  • Principaux canaux de trafic
  • Nouveaux visiteurs et visiteurs récurrents
  • Conversions (commerce électronique)
  • Pages vues
  • Tableau des objectifs
  • Lieu
  • Langue et source/médium
  • Référents de trafic
SEMRush rapport google analytics

Le widget Google Search Console est plus limité, mais permet malgré tout d’intégrer :

  • Vue d’ensemble (1)
  • Performance de recherche par mot-clé (2)
  • Performance de recherche globale (3)
SEMRush Rapport GSC

Si une de vos activités est de travailler le référencement de commerces locaux, vous allez aimer ce qui va suivre.

Vous avez en effet la possibilité d’intégrer des widgets Google My Business.

Vous pourrez ainsi présenter comment les utilisateurs de moteurs de recherche trouvent et interagissent avec les informations d’une entreprise locale sur le Web.

C’est une excellente information à inclure dans un rapport local SEO client.

Les 5 widgets disponibles présentent les éléments suivants :

  • Une vue d’ensemble des actions que le site a reçues pendant la période définie : visites du site Web, demandes de directions, appels et vues de photos.
  • Comment les utilisateurs ont trouvé l’entreprise : recherche directe ou recherche indirecte
  • Quels sont les services Google utilisés pour trouver l’entreprise : Google Search vs. Google Maps
  • Comment les utilisateurs interagissent avec l’annonce une fois qu’ils l’ont trouvée : clics sur le site Web, demandes de directions et appels téléphoniques
  • Appels téléphoniques : Quel jour de la semaine et quelle heure de la journée l’entreprise reçoit le plus d’appels téléphoniques ?

Pour terminer, vous pouvez automatiser l’envoi des rapports et les planifier.

Les paramètres vous permettent de définir l’e-mail spécifique auquel vous voulez que les rapports soient envoyés, ainsi que le jour et la fréquence à laquelle ils seront envoyés.

Les rapports peuvent être envoyés n’importe quel jour de la semaine, selon un horaire quotidien, hebdomadaire ou mensuel.

SEMRush rapport automatique

Meilleur outil SEO pour la création de rapports : SEMRush

SEMRush

Audit de site

Si vous êtes sur cette page, vous n’êtes pas sans savoir que maintenir un site en bonne santé est crucial dans la performance SEO de celui-ci.

Dès lors, vous avez besoin d’un outil robuste permettant de tester de manière récurrente différents domaines :

  • Architecture
  • On page SEO
  • SEO Technique
  • HTTPS
  • International
  • AMP
  • Performance
  • Liens internes / externes

Et bien d’autres encore.

Ahrefs et SEMRush proposent tous les deux une fonctionnalité d’audit de votre site.

Leur principe est identique : l’outil scanne toutes les pages de votre site, liste les problèmes trouvés, calcule un score de santé et vous présente toutes les données dans un rapport.

Ahrefs prétend analyser plus de 100 critères, tandis que SEMRush en affiche 120.

Dans la réalité, je n’ai pas trouvé de grande différence entre les deux.

Commençons tout d’abord par l’outil proposé par Ahrefs.

Ahrefs

Après avoir ajouté votre site à Ahrefs, vous pouvez effectuer un audit de site qui vous dira comment votre site performe du point de vue d’un robot de moteur de recherche.

En d’autres termes, il révélera tous les problèmes de référencement sur votre site qui nuisent à votre positionnement dans les moteurs de recherche.

L’outil parcourra toutes les pages de votre site Web et créera un journal où vous pourrez passer en revue tous les problèmes. Vous pouvez également programmer un crawl régulier que Ahrefs répétera périodiquement.

ahrefs site audit overview

Un temps de crawl élevé signifie qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec la page.

C’est mauvais pour vos utilisateurs et mauvais pour le référencement puisque Google place la vitesse de chargement comme critère de plus en plus important en SEO.

ahrefs site audit performance

Vous pouvez aussi l’utiliser pour trouver des pages avec des erreurs 4xx (comme des erreurs 404) et réparer les pages cassées de votre site très facilement.

Les pages manquantes et les codes d’erreur sont mauvais pour vos utilisateurs.

Si vos visiteurs ne peuvent pas trouver le contenu qu’ils recherchent, vous pouvez parier que Google ne vous fera pas de cadeau.

ahrefs erreurs 4xx

Un grand nombre de pages d’erreur 404 peut avoir un impact négatif sur le référencement, il est donc toujours conseillé de les supprimer ou de les corriger aussi vite que possible.

ahrefs erreurs 404

La fonction la plus utile, cependant, est la possibilité d’analyser l’ensemble de votre contenu en un coup d’œil.

Cette fonctionnalité vous aide à trouver des titres dupliqués, des méta descriptions manquantes, des balises H1 multiples sur une page, tous ces petits 1% d’Onpage SEO peuvent faire une différence et qui sont faciles à corriger.

ahrefs audit onpage seo

Passons maintenant à l’outil d’audit de site proposé par SEMRush.

SEMRush

Une fois que vous avez exécuté votre audit de site, vous pouvez voir vos résultats dans le dashboard.

Vous verrez une estimation de l’état de santé de votre site Web, indiquant tous les problèmes détectés lors du dernier crawl.

À partir de là, vous pourrez accéder à différents rapports :

  • Analyse du robots.txt de votre site
  • Crawlabilité
  • HTTPS
  • Référencement international
  • Performances (vitesse de chargement des pages),
  • Liens internes / externes
semrush site audit

Sous la partie « Thematic Reports », vous verrez cinq widgets de prévisualisation : Explorabilité, HTTPS, SEO International, Performance, et Liens Internes.

En cliquant sur un widget, vous aurez accès au rapport détaillé.

semrush audit score thematique

Explorabilité 

Le rapport Crawlability vous donne une analyse générale des éléments du site qui affectent la façon dont les moteurs de recherche explorent votre site.

Vous aurez ainsi accès à un rapport filtré des pages parcourues présentant un problème.

semrush explorabilite

Implémentation HTTPS 

Le rapport HTTPS vous fournira une liste de tous les problèmes potentiels concernant l’enregistrement du certificat (1), le support du serveur (2) et l’architecture du site Web (3).

Il vous suffira de cliquer sur l’un des blocs pour obtenir une explication sur le problème et la façon de le résoudre.

semrush site audit https

Performance 

Le rapport de performance analysera les ressources des pages de votre site, et vous listera tous les problèmes de performance, de chargement et de vitesse liés à celui-ci.

Vous serez en mesure de visualiser rapidement la vitesse moyenne du chargement HTML des pages de votre site ainsi qu’une ventilation par temps de chargement (0-0.5s, 0.5-1s, 1-3s, et >>s).

Dans le cas de crawl planifiés et récurrents, vous aurez également un indicateur d’évolution de la performance globale par rapport au crawl précédent.

semrush performance audit

La note globale indiquée est calculée en fonction du nombre d’erreurs et d’avertissements liés au crawl de votre site web.

Liens internes

Tout comme les liens externes, les liens internes peuvent également aider à renforcer l’autorité d’une page.

L’audit de site vous permet de voir les liens internes ou externes brisés, ainsi que leur distribution par page.

Une fonction intéressante du rapport vous permettra de voir si une page reçoit/envoie trop/pas assez de liens et donc de « jus ».

semrush internal linking

Internal LinkRank est une métrique propriétaire de SEMRush, basée sur le nombre de liens internes entrants et la profondeur d’exploration de la page.

Plus le score est élevé, plus la page est facile d’accès.

Plus le score est bas, plus la page a besoin d’aide grâce à un meilleur maillage interne.

C’est une métrique extrêmement intéressante dans le cadre du suivi de la mise en place d’un cocon sémantique.

Conclusion

Ahrefs présente un bel outil d’audit de site, avec une foule de données et d’information.

De plus, leur outil de « To-do » intégré permet de facilement distribuer les problèmes à résoudre dans le cadre de travail en équipe.

Cependant, je trouve l’outil d’audit de site de SEMRush meilleur.

Il offre plus de métriques et plus de rapports. Les rapports sont aussi mieux présentés, avec plus de graphiques, et plus lisibles.

Meilleur outil SEO pour l’audit de site : SEMRush

SEMRush

Prix

Jusqu’à présent, je ne me suis concentré que sur un comparatif des fonctionnalités de chaque outil, sans tenir compte de leur prix ou des fonctionnalités offertes par chaque option.

Mais soyons honnêtes, que ce soit Ahrefs ou SEMRush, les deux outils coûtent chers.

Et l’on sait très bien que lorsque vous allez essayez de décider lequel vous allez acheter, l’une des principales choses que vous aller regarder est le prix.

Chaque outil a 4 plans tarifaires différents.

Voici le tableau des prix actuels pour Ahrefs :

ahrefs prix

Et voici celui de SEMRush :

semrush prix

Ahrefs propose 4 plans tarifaires différents.

Le forfait Lite coûte 99 $ par mois et vous donne accès à un certain nombre de recherches et rapports.

Vous pourrez utiliser toutes les fonctionnalités, mais vous aurez un certain nombre de limitations :

  • 5 projets (1 projet – 1 domaine)
  • 500 mots-clés suivis
  • Suivi des mots-clés uniquement sur Desktop
  • 1 seul site pour le Site Audit
  • Site Explorer limité à 25 domaines par jour
  • Keywords Explorer limité à 25 mots-clés par jour
  • Vue de vos positions détaillées uniquement jusqu’au Top 20

Il y a aussi d’autres limites, qui sont toutes mentionnées dans la page de prix d’Ahrefs.

Vous pouvez réduire ou éliminer ces limitations en souscrivant aux plans supérieurs mais qui sont plus chers.

Le plan le plus coûteux est le plan Agency, il conviendra plutôt aux agences SEO ou aux sites à fort traffic organique (1 million de visites par mois minimum).

La structure tarifaire de SEMrush est quelque peu similaire.

Le forfait de base coûte 99,95 $ par mois, et comporte aussi un certain nombre de limitations, mais moins contraignantes que celles d’Ahrefs :

  • 5 projets (1 projet – 1 domaine)
  • 500 mots-clés suivis
  • Suivi des mots-clés uniquement sur Desktop
  • Keywords Analytics limité à 3000 recherches par jour
  • Traffic Analytics limité à 3000 sites par jour

Il y a d’autres limites dans le plan Pro à consulter sur leur page de prix.

Néanmoins, à tarif équivalent vous allez avoir la possibilité de faire beaucoup plus de recherche de mots-clés ou d’analyse de vos concurrents en journée par rapport à Ahrefs qui est très limitant sur ces aspects dans le forfait Lite.

Le plan Enterprise de SEMRush s’adresse aux grandes entreprises et son prix est négociable.

Je préfère personnellement cette approche. En effet, je pense que chaque entreprise, agence ou site a des besoins différents selon son utilisation de l’outil.

Ainsi, plutôt que de payer un prix fixe monstrueux pour tout avoir en illimité, j’aime la possibilité de ne pouvoir payer que les ressources additionelles dont j’ai besoin.

Conclusion

Dans l’ensemble, je pense que SEMrush a une meilleure structure de prix, avec des limitations moins contraignantes pour le plan de base.

Il s’agit évidemment d’un léger avantage car le prix d’accès est identique à celui de Ahrefs.

Néanmoins cette avantage se confirme dans les plans les plus chers : la possibilité de choisir vos options à la carte et de les négocier en fonction de votre utilisation est un vrai plus.

Meilleur outil SEO pour le rapport prix / options : SEMRush

SEMRush

Conclusion : Quel est le meilleur outil SEO entre SEMRush et Ahrefs ?

Si l’on reprend factuellement le meilleur outil de chaque catégorie, cela nous donne :

  • Analyse du trafic organique : SEMRush
  • Analyse et recherche de mots-clés : Ahrefs
  • Analyse et recherche des liens : Ahrefs
  • Création de rapports : SEMRush
  • Audit de site : SEMRush
  • Prix : SEMRush

4 à 2, SEMRush l’emporte aux points sur ce comparatif.

Néanmoins, la réalité est un peu plus nuancée.

Ahrefs possède une vraie longueur d’avance sur les parties mots-clés et liens / backlinks.

Cela peut faire une différence si le succès de votre business est uniquement axé sur ces deux domaines.

Si vous cherchez un outil un peu plus complet dans ses fonctionnalités, avec un prix un peu plus avantageux, SEMRush est fait pour vous.

Il sera certes moins précis que Ahrefs sur l’analyse de mots-clés et de liens, mais vous offrira un ensemble d’informations et de fonctionnalités plus complet au global.

De mon point de vue, une agence ou un consultant SEO préfèrera SEMRush afin de pouvoir rapidement :

  • Auditer le site de son client
  • Suivre l’évolution du traffic et des mots-clés
  • Proposer à son client les idées mots-clés générées par SEMRush
  • Planifier automatiquement des rapports de performance SEO

À l’opposé, une personne dont le business est axé sur des sites de niche préfèrera normalement Ahrefs.

Découvrir SEMRush

Découvrir Ahrefs

SEMRush
Ahrefs

Site web backlink annuaire , listeduweb.com

Listeduweb.com est un annuaire en ligne destiné exclusivement aux sites-web. La plateforme développée par 3vision-Group se veut l’épicentre de la toile. L’opportunité est donnée aux propriétaires ou gestionnaires de sites-web de se faire répertorier librement en inscrivant eux-mêmes leurs plateformes sur listeduweb.com.
Tous les domaines d’activités et plusieurs autres critères sont pris en compte dans le classement des données pour permettre aux visiteurs de se retrouver très rapidement. Listeduweb.com constitue en outre un gage de visibilité et un canal privilégié vers les moteurs de recherche(Google, Bing,…) pour les plateformes enregistrées.

Inscrivez vos projets pour intégrer la liste exhaustive du web et faire partie des bénéficiaires des nombreuses autres opportunités que listeduweb.com crée.

INTERNAL LINKING: BEST PRACTICES FOR SEO WITH REAL LIFE EXAMPLES

I know when some people get started building websites, there are certain things that get the most attention and that they are most excited about. Those tend to be keyword research (find the right topics to write about) and link building. And specifically external link building.

Some people feel like focusing on getting as many links pointing to their site from other sites is the most important thing they can focus on. However, what often gets left behind (or is an afterthought) is building links to your own site – internal links.

Why does this matter?

Well, Google has stated publicly that internal links do indeed still pass “PageRank” and it also helps your human readers better navigate your site. In other words, you can help your own site rank better in Google by simply adding internal links to some of your pages!

Today, I’m going to share with you examples of how internal linking best practices have improved the SEO and overall Google rankings for my own sites.  In addition, I’ll share what these best practices are and some tools that can help you speed up the process.

Everything I share below can be done manually without any software tools.  However, if you are interested in a WordPress plugin that uses artificial intelligence to help you build smart internal links much faster, you should check out my new tool called Link Whisper right here.

WHAT ARE INTERNAL LINKS?

An internal link is simply a hyperlink from one page on your site to another page on the same site.  In other words, it’s not a link to an outside website, it’s a link to one of your own articles.

For example, here is an internal link to my homepage: NichePursuits.com.

Now that we know what internal links are, let’s look at a couple of examples of what can happen with good internal linking structure.

THE POWER OF INTERNAL LINKS: 2 SPECIFIC EXAMPLES

Ranking better in Google due to internal links is not just theory. Today, I want to share 2 specific examples that you can go check out.

First is the term “best online business”. This gets searched for 1,900 times a month, and is a very valuable keyword (as you can imagine). A few months ago, NichePursuits.com (my site) was ranking #8 for this particular keyword.

Now it ranks #3 (you can check it out yourself) in Google. The reason? Lots of internal links.

Niche Pursuits has lots of articles (almost 700) and many of them are related to online business. As a result, I was able to go into some old articles, find existing sentences that talked about online business, and added an internal link to my “best online business” article.

How many internal links did I point to that article? 56. Yep, 56.

I know that because I’m using Link Whisper for my internal links reporting. See the image below that shows me exactly how many inbound internal links (internal links pointing to the best online business article), outbound internal links (internal links pointing FROM that article), and external links (pointing to other websites).

(The publish date is actually the last time I updated the article, not when it was originally published).

56 internal links would take a TON of time if you had to build the links manually. The process would be: do a Google search for your site to find any related articles, click into each of those articles one at a time, find the sentence you want to edit, select the anchor text you want, then add the link, then update the article.

Each link would take a couple of minutes. Multiply that by 56 and you have almost a 2 hour job on your hands.

With Link Whisper it would take 3 or 4 minutes total.

Oh, and I should mention that the traffic difference between ranking #8 and #3 in Google is significant – plus I now rank for tons of related keywords with that same article.

EXAMPLE #2: NICHE WEBSITES

Another example is my article I was originally targeting the phrase “successful niche websites”. However, after some internal links, not only does it rank #1 for successful niche sites, but it also ranks #2 for “niche website”.

A separate article of mine is ranking #1 for niche website.

I never really meant for my “successful niche websites” article to rank for “Niche websites”. And a month or so ago it was nowhere to be found on the first page of Google.

Now after building a bunch of internal links to that article, it ranks #2 for “niche websites”, and #1 for successful niche websites.

No external links were built specifically to that article.

How many internal links were built to that article? 152. Yep, I built a TON!

I basically wanted to use this page as a test to see if building that many internal links would be a good or a bad thing. Turns out it’s been a really good thing.

I built every single one of those links with Link Whisper. And the process is as fast as checking 152 boxes and clicking update.

Link Whisper finds the related articles for you. Link Whisper suggests the sentence and anchor text. Link Whisper does everything to find the relevant internal linking opportunities on your site.

All you have to do is approve those suggestions.

Even if you don’t use a specific tool to speed up the process to build your internal links, you can still big results from SEO.  Here’s a screenshot of the traffic before and after the new internal links to my “successful niche websites” example:

ORPHANED CONTENT

The “holy grail” of low hanging fruit when it comes to building internal links is to find orphaned content.  Orphaned pages are articles on your site that don’t have a single internal link pointing to them.

I would be surprised if you don’t have several orphaned pages on your site.

The “ideal” situation for low hanging fruit improvements you can make, is to find an article that you did great keyword research for, wrote a great article, and then simply hit publish.  Maybe you forgot, or maybe you just aren’t in the habit of building internal links from your old articles to your new articles; but, building new internal links to this orphaned page can be a great way to easily pass on some link juice to help you rank better in Google.

 

 

Bienvenue sur Senegalpapel.com ! Vous n’aurez plus besoin de faire des déplacements inutiles de magasin en magasin ou des recherches interminables pour trouver le produit ou le service qu’il vous faut. Aussi, pour vendre n’importe quel objet ou prestation, Sénégalpapel vous épargne des habituelles démarches acharnées. Créez dès maintenant votre compte sur senegalpapel.com puis connectez vous et diffusez des offres ou des demandes au gré de vos besoins.

Read more: https://senegalpapel.com/#ixzz6W9GC9OSR

HOW TO FIND ORPHANED CONTENT?

If you do a Google search for how to find orphaned pages, you will have to wade through a ton of technical articles.  They say, “Oh, it’s super easy!”.  Just install some plugin, export all your pages, open it all up in excel and compare it to this, and eventually, you’ll find those pages with no links!

You can use tools like Screaming Frog (but from what I understand, it’s still a fairly manual process) or Ahrefs to find orphaned pages.

The 2 additional ways I know of that are easy to find orphaned articles is Yoast SEO premium and Link Whisper.

Here’s what it looks like in Yoast:

You go to your posts, then click “orphaned content”, and it will display all the articles with no links.  This is definitely very useful.

Here’s how it looks in Link Whisper:

You can sort the column, “Inbound Internal Links” and see any that have 0…that’s your orphaned content.  You can also keep scrolling to find articles that only have 1, 2, or 3 links that you want to add more to.

TOPICAL AUTHORITY

Google is getting smarter and smarter these days.  With the Hummingbird update, they are starting to understand the meaning behind voice and other complex queries.  With Google Rank Brain, they are using machine learning to continuously tweak their algorithm to understand which search results best understand their customers.

As a result, it’s important that you learn how to best structure your site for both users and for Google.  The truth is that internal links should be useful to both your readers (helping them find related content) and to Google (to help them crawl and understand your site better).

So, the question becomes, how do you truly establish topical authority using internal links? One way is to use Topical Clusters.

What is Topical Authority? 

A perceived authority over a niche or broad idea set, as opposed to authority over a singular idea or term.” – Search Engine Journal

For example, NichePursuits.com might be a perceived authority on Niche Sites and Keyword Research Software because of all the in-depth content I’ve written on the subject.

TalkingComicBooks.com is likely a topical authority on, well, comic books.

However, MathaStewart.com would not be considered a topical authority on Car Mufflers.  This is outside her area of expertise. So, even though here website might have a higher domain authority or be considered more “authoritative” overall; it’s not going to rank for things related to car mufflers…even if she writes about them.

WANT TO BUILD SMART & RELEVANT INTERNAL LINKS…QUICKLY?

NichePursuits Rating

Link Whisper is a revolutionary tool that makes internal linking much faster, easier, and more effective.  It makes it simple to boost your site’s authority in the eyes of Google. You can use Link Whisper to:

  • Bring out your orphaned content that isn’t ranking
  • Create smart, relevant, and fast internal links
  • Simple yet effective internal links reporting: what has lots of links and what pages need more links?

Click here to revolutionize your site’s way of doing internal links

BUILD BETTER INTERNAL LINKS WITH LINK WHISPER

Sites with a lower domain authority will outrank Martha Stewart for car mufflers if they establish topical authority using clusters better than she does.

So, what does any of this have to do with internal linking?  Well, that’s how you will organize your topical clusters.

Here’s a great graphic provided by Hubspot that summarizes the idea pretty well:

In a nutshell, you should create “clusters” of content that are all closely related topics.

LINKING STRUCTURE FOR TOPICAL AUTHORITY

  • Link from Your Pillar article to each of your “sub” topic pages.
  • Link each of your sub topic pages to your pillar article.
  • External links to both Pillar and Sub pages are still helpful.

Now here’s some examples to drive the point home of topical clusters.

On NichePursuits.com, I want to establish my authority on anything keyword research related.  As a result, I’ve got a Pillar Keyword Research article here.

Then I’ve got another Pillar article on the Best Keyword Research Tools here.  And then “under” that article I have lots of individual keyword research tools review articles including my SEMrush ReviewLong Tail Pro ReviewKWfinder Review, and more.

These articles are all linked to and from each other in a nice cluster.  As a result, I tend to rank on the first page of Google quickly for these types of keywords.  Google understands that I have alot of expertise in the space due to these topical clusters and internal linking structure.

We can also take a look at another example from one of my niche sites, OwnTheYard.com.  I am trying to establish that site as an authority on anything related to backyard games.  As a result, I’ve published a massive Pillar article on 106 different Backyard Games.

Then I’ve written dozens of articles specifically on the games or activities mentioned in that pillar article.  For example, I have articles on the best croquet set, the best bocce ball setsbest kites, and more.

So, the backyard games article links to each of the individual articles (croquet, bocce, kites). And the croquet, bocce, and kite articles all link back to the backyard games articles.

That’s how you establish a topical cluster and topical authority for your site using pillar content and internal links.

HOW MANY LINKS IS TOO MANY?

As online entrepreneurs, we often like to have a complete system laid out for us that we can follow step by step.

Unfortunately, sometimes our situation is different than the examples or steps that we are trying to follow. This can sometimes be the case when you are building both internal and external links.

I was asked yesterday, “how many internal links can I build from an article?” As it turns out, Google has answered this question! Unfortunately, Google’s answer isn’t very helpful (as usual). Google says, “Keep the links on a given page to a reasonable number.”

Thanks for the specific answer Google.

Matt Cutts (former head of Google webpam team has said): “It seemed about right to recommend 100 links or so,” and “in some cases, it might make sense to have more than a hundred links.”

Thanks Matt. So, maybe it’s 100 or maybe it’s more than 100.

It is important to keep in mind that 100 links would also include any navigation, sidebar, and footer links.

Since Google won’t provide a solid answer, let me share a couple of examples of articles where I’ve built a TON of internal links from an article, and I’m seeing great results.

First, I happen to rank #1 in Google for “niche websites” (you can Google it to verify if you want). That article has 101 internal links pointing TO other articles on my site. It also has another 92 external links pointing to other websites.

So, in total that article has 193 outbound internal and external links. That appears to be well over Google’s suggestion. However, I also rank #1 in Google for my targeted term ( and hundreds of other related terms).

So, I must be doing something right.

That article is 6772 words long. So, the link density is a link every 35 words. That may seem like a crazy amount of links, but if you read the article here, it doesn’t seem overly link heavy and clearly Google and users LOVE that article.

Another article I rank on the first page of Google is targeting the term, “Amazon affiliate earnings“. (I rank for well over 1,000 additional terms for that article as well).

This article does really well traffic-wise, and it has 99 outbound internal links and 15 additional outbound external links. So, 114 links total coming from the article. Again, this is over the 100 randomly suggested by Google.

So, how many links is too many? I don’t know, I’ve never reached that level yet. My articles do really well in Google that have over 100 links coming from them.

Here’s a Link Whisper screenshot from the 2 articles I talked about in this email:

You can also just as quickly see that I have 143 internal links pointing TO my “niche website” article and 146 internal links pointing TO my “amazon affiliate earnings” article.

I hope you found some value in understanding how many links you can potentially build from your content. Google simply says, “a reasonable amount”. Hopefully, the data from my own sites, help you figure out what that reasonable number is.

CAN INTERNAL LINKS IMPROVE PAGEVIEWS AND LOWER BOUNCE RATE?

So, we’ve established pretty well how internal links can help you rank better in Google and help Google see you as a topical authority.  But how helpful are internal links on things like pageviews and bounce rate?

First, let’s think about it intuitively.  Which article is going to get a human to go to a second page on your site?  The one that has 0 hyperlinks on it, or the one that has 50 hyperlinks?

If there are no links to click, the user has nowhere to go.  That can be a good thing on a salespage perhaps (other than remembering to have a buy link), but for most content you want people to read more of your articles, not less.

This could be HUGE if you run CPM display ads on your site like AdThriveEzoic, or Mediavine.  You want as many pageviews as possible because you make more money.

So, one way to increase pageviews is to clearly add more internal links.

HOW OFTEN DO INTERNAL LINKS GET CLICKED?

It’s hard to establish exactly how often your internal links will get clicked, but some of them will get clicked some of the time, which is better than nothing.

I was recently reading the Wikipedia Guide for Internal Linking their site, and it mentioned that 66% of the internal links on the site never got clicked.  Here’s specifically what Wikipedia said,

“A 2015 study of log data found that “in the English Wikipedia, of all the 800,000 links added … in February 2015, the majority (66%) were not clicked even a single time in March 2015, and among the rest, most links were clicked only very rarely”, and that “simply adding more links does not increase the overall number of clicks taken from a page. Instead, links compete with each other for user attention.”

To me, 34% of links out of 800,000 getting clicked is alot.  However, the point is well taken, overlinking will basically mean that some of your links will never get clicked.  So, you don’t want to overdue it…but if you want more pageviews internal links are clearly a tool you can use.

LOWER BOUNCE RATE?

Hand in hand with more pageviews is a lower bounce rate.  If someone visits a second page on your site, that means they didn’t bounce back to Google.  Many people believe this is a metric that Google uses – lower bounce rate.

Nailing down everything that can improve bounce rate can and should be it’s own article.  However, I want to take a look at how new internal links improve bounce rate.  In full disclosure, the 2 articles discussed were updated with more content as well as new internal links added.

The first article is my Best Niche Markets example.  This article saw it’s bounce rate improve by 8.53% after adding more internal links and updating the content.

Another article that was updated and had internal links added to it was the Best Online Businesses article.  Although not quite as impressive in terms of bounce rate increase, it did still see an improvement of 2.75% from May to June.

Overall, a full case study still needs to be done to see the true impact that internal links in an article can have on increased site pageviews and lower bounce rate.  However, the logic is clear, if readers have the opportunity to click through to read other content, they are more likely to do so.

INTERNAL LINKING BEST PRACTICES FOR SEO

In conclusion, I’d like to include some of the highlights and additional tips to follow when building internal links.

  • Include relevant and contextual internal links in your articles (rather than images or other types of links).
  • Rotate anchor text.  I wouldn’t always use the exact same anchor text every time you link to an article.
  • Don’t necessarily limit your page to 100 outbound internal links.  If your article is long enough, the link density is still not that high.
  • Adding more than 1 internal link from an article to the same URL does not send more link juice.  More links to the same article won’t necessarily hurt you, but it won’t help in terms of SEO.  In other words, Article A doesn’t need to link to Article B twice; once is enough.
  • Find orphaned content and build new internal links to that article (more is better).
  • Don’t limit your inbound internal links to an article to just a few.  If you have more relevant content, consider adding even more internal links as a way to boost it’s rankings.  (My best-performing articles have over 100 inbound internal links).
  • Some bloggers like their internal links to open in a new tab.  (If you are using Link Whisper, this is one of the options).
  • Use internal links strategically to build topical clusters and to improve your topical authority.

Overall, I hope you’ve found some of these tips for internal linking useful!  If you are looking for a tool that can help speed up the process of building relevant internal links, you should check out Link Whisper.

SEE A DEMO VIDEO OF LINK WHISPER HERE

If you have any additional thoughts, comments, or questions please leave them below.

Togo occupe la 8e place ; Top 10 des pays africains avec la connexion internet la plus rapide en 2020

L’émergence de l’internet a apporté des avantages économiques substantiels dans le monde entier. Il a permis aux gens d’améliorer leur qualité de vie et a ouvert l’accès à des choses jusqu’alors inaccessibles. 

Selon un rapport de 2020, il y a 525 millions d’internautes en Afrique. Ce chiffre dépasse ceux de l’Amérique latine et des Caraïbes (447 millions) et du Moyen-Orient (174 millions).

Le pays africain ayant la vitesse moyenne la plus élevée en matière de haut débit fixe dépasse les vitesses de nombreux pays développés, notamment le Royaume-Uni et l’Australie.

Malgré cela, la rapidité de la connexion internet dans de nombreux pays africains reste généralement inférieure à celles de nombreux pays du monde développé.

La liste des pays avec la connexion internet la plus rapide a récemment été publiée par Positive Africa, avec des données recueillies par Cable.co.uk.

Il est intéressant de noter que des pays comme l’Ouganda, le Rwanda, la Namibie, la Tunisie, le Maroc et le Kenya, qui figuraient dans le classement de 2019, ont été éliminés du classement de 2020.

1. Madagascar

Madagascar dispose de la connexion internet la plus rapide en Afrique, avec une vitesse moyenne améliorée de 32,07 Mbps, ce qui le place au 33e rang mondial et devant des pays développés comme le Royaume-Uni et l’Australie.

Cette amélioration est due au système sous-marin de câble sous-marin d’Afrique de l’Est qui fournit aux centres urbains de l’île des vitesses de fibre optique à large bande.

2. Le Cap-Vert

Le Cap-Vert occupe la deuxième place dans ce classement, mais globalement, ce pays est classé 136e avec des vitesses moyennes d’environ 27,53 Mbps. Cette amélioration a permis au pays insulaire de passer de la neuvième place l’année précédente.

Il est intéressant de noter qu’au début de l’année 2017, seuls 19 % environ de la population capverdienne possédaient un téléphone portable actif, et que 70 % seulement d’entre eux avaient accès à l’internet. Grâce aux efforts conscients du gouvernement et de parties prenantes comme Vizocom – l’un des plus grands fournisseurs d’accès Internet du pays, l’accessibilité à Internet s’est considérablement améliorée au cours des trois dernières années.

3. Seychelles

La République des Seychelles est un pays insulaire archipel de l’océan Indien, situé à l’extrémité orientale de la mer de Somalie.

Avec une population de 98 347 personnes au milieu de l’année, selon les données de l’ONU et une vitesse Internet de 26,76 Mbps, les Seychelles sont actuellement classées au troisième rang en Afrique.

Étant l’une des destinations les plus prisées des touristes en Afrique, il n’est pas surprenant que le pays insulaire ait investi massivement dans l’internet. La plupart des centres de villégiature, des hôtels et des maisons d’hôtes disposent du WiFi gratuit.

4. Ghana

Faisant partie des pays absents du top 10 du classement en 2019, le Ghana a une nouvelle fois prouvé qu’il était sur la bonne voie en se classant quatrième avec un débit Internet de 23,98 Mbps desservant 30,4 millions de personnes.

Selon Bandwidth Place, la vitesse Internet du Ghana tourne autour d’une moyenne de 1,46 Mbps en amont sur la plupart des appareils compatibles avec Internet testés.

L’une des raisons de l’amélioration notable de l’industrie des télécommunications du Ghana est la saine concurrence entre les fournisseurs d’accès à Internet.

MTN, Tigo, Airtel et Surfline – tous disponibles dans le pays – s’améliorent sans cesse pour offrir les meilleurs services possible et remporter la couronne de « fournisseur d’accès Internet le plus rapide du Ghana. »

5. L’Afrique du Sud

Les dernières recherches montrent que la vitesse moyenne de téléchargement en Afrique du Sud est de 23,17 Mbps, et que le temps nécessaire pour télécharger un film haute définition typique de 5 Go est d’une heure et 21 minutes.

Étonnamment, après être passé de la troisième à la deuxième place en 2019, le pays est retombé au cinquième rang en 2020, après le développement de services dans d’autres pays africains.

Plus de 60 % du trafic Internet généré sur le continent africain provient d’Afrique du Sud. En juillet 2016, 29,3 millions de personnes (54,00 % de la population totale) étaient des utilisateurs d’Internet. Ce pourcentage a fortement augmenté au fil du temps.

6. Gabon

Oui, aussi difficile qu’il soit à croire pour de nombreux critiques, le Gabon fait partie du top 10. Avec une population de 2,1 millions d’habitants et une vitesse de 21,89 Mbps, rien n’empêchait le Gabon de se classer à la 6e place.

En quelques années seulement, le Gabon a fait des progrès spectaculaires en matière d’accès à l’internet. Aujourd’hui, il est impossible de se promener en voiture dans les villes du Gabon sans remarquer les grands panneaux d’affichage qui favorisent l’accès à l’internet à des taux inimaginables.

La Banque mondiale continue de soutenir les aspirations du Gabon dans ce domaine, notamment par le biais du projet e-Gabon, qui vise à promouvoir la modernisation du système national d’information sanitaire.

7. Libéria

Le Libéria se place en septième position dans le classement 2020 avec une population de 4,9 millions d’habitants et une vitesse d’Internet de 21,34 Mbps.

Parce que le Libéria n’est pas connecté à un réseau international de fibre optique, il dépend d’une connectivité par satellite coûteuse pour tous ses besoins en télécommunications.

8. Togo

Au début de l’année, le gouvernement a révélé ses plans pour obtenir une couverture internet maximale le plus rapidement possible. Le pays aurait commencé à joindre l’acte à la parole. Avec une population de 8,01 millions d’habitants et un débit Internet de 20,14 Mbps, le Togo est actuellement classé au 8e rang en Afrique.

9. Maurice

Ce pays insulaire a réalisé des progrès considérables au cours de l’année dernière, en doublant les vitesses moyennes de l’internet.

En 2018, le n’était classé que 139e au niveau mondial avec des vitesses de 2,39 Mbps. L’île Maurice est désormais bien mieux classée au niveau mondial grâce à des améliorations de l’infrastructure qui lui ont permis d’augmenter les vitesses d’environ 19,24 Mbps.

10. Sénégal

La population du Sénégal, qui compte 16,3 millions d’habitants, a accès à une vitesse de 18,65 Mbps.

Selon un rapport de Wikipedia, le service Internet est largement disponible à Dakar et dans d’autres villes.

La croissance économique du Sénégal s’est régulièrement améliorée ces dernières années, le PIB ayant augmenté d’environ 7 % en 2017 et 2018. Cela s’est traduit par une croissance constante du marché des télécommunications, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile ayant augmenté de 4,5 % en un an, jusqu’en juin 2018.

La filiale locale du groupe Orange, Orange Sénégal (Sonatel), est l’acteur dominant dans les secteurs de la téléphonie fixe et de la téléphonie mobile, bien qu’il existe une concurrence effective dans le secteur de la téléphonie mobile de la part de Tigo Sénégal (qui appartient maintenant à Saga Africa Holdings) et de l’unité locale Expresso de Sudatel, qui détiennent respectivement 24 % et 22 % de parts de marché.

Crédit photo : africanexponent

Read more: https://doingbuzz.com/top-10-des-pays-africains-avec-la-connexion-internet-la-plus-rapide-en-2020/#ixzz6W1ePc912

10 outils gratuits pour évaluer les sites de vos concurrents

Cette année, vous envisagez de remanier votre site ou de le refondre pour gagner en visibilité auprès de vos prospects ? Avant de mettre en place votre stratégie, pensez à évaluer les sites de vos concurrents. Voici une liste de 10 outils gratuits pour le faire.

Nous avons regroupé ces outils en 3 principales catégories. Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive.

Pour mesurer l’audience d’un site :

Google Trends for Websites : mesure et compare les mots clés et expressions de recherche sur le web. Analyse par pays et régions.

Alexa : présente gratuitement une comparaison de reach, rank et pages vues pour jusqu’à trois sites.

Semrush : cet outil vous délivrera un indice de trafic avec une courbe de l’audience, les tops mots clés positionnés dans Google ainsi que les groupes de liens et campagnes AdWords du site que vous voulez « espionner ». Pour cela, il suffit de rentrer l’Url du site en question.

Similarweb : pour faire un test gratuit de l’audience d’un site concurrent et de son référencement.

Pour le diagnostic SEO :

Seonity : cet outil réalise l’audit gratuit et rapide des pages d’un site et fournit quelques éléments sur le nom de domaine. Auditez votre concurrent afin de voir les failles et la stratégie de référencement. Découvrez sur quels mots clés votre concurrent s’est positionné, nombre de backlinks…

Rezoactif : analyse les sites et donne une liste d’informations essentielles en SEO avec les balises métas, balises sémantiques hn, densité des mots clés, images, robot.txt, sitemap… ainsi que des informations concernant le nom de domaine avec sa date de création.

Seemoz : propose notamment les SEOTools, une douzaine d’outils gratuits pour mesurer l’efficacité de son référencement dans les moteurs de recherche.

aHrefs : gratuit pendant 14 jours, ce site analyse les backlinks externes en nofollow et dofollow d’un site. Il délivre les liens, les referers, les adresses IP, les ancres et un tas d’informations essentielles pour le référencement. Il vous permet en outre de savoir si votre site est la cible de Spam, ou même de negative SEO. Pour les mots clés, voir notre article : SEO : comment trouver ses bons mots clés.

Pour les performances techniques :

Google page speed : en plus de fournir la vitesse de chargement de la page, cet outil Google propose diverses solutions pour optimiser cette vitesse. L’analyse vous attribue une note sur 100 relative aux différents facteurs pris en compte sur le chargement d’une page.

Built With : est un outil d’analyse des technologies employées par vos concurents (serveur, registrar, système de publicité, système utilisé dans l’analyse et le tracking, javascript…).

Bien entendu, ceci constitue une première approche. Si vous voulez en savoir plus, le mieux est de s’adresser à des professionnels du secteur. Vous pouvez les trouver sur Europages dans la catégorie « sites internet ».

Et si vous voulez apporter votre propre contribution sur ce sujet, faites nous part de vos suggestions dans les commentaires de cet article !

Le Pouvoir De L’information à Votre Portée Sur Doingbuzz.com

De la vie des stars, à la politique en passant par la culture, www.doingbuzz.com embrasse l’actualité dans sa grandeur et est au top de l’information.

 

En qualité de site d’information favori sur la toile, Doingbuzz.com représente un canal de publicité adéquat pour les marques et les entreprises pour qui la visibilité est un besoin primaire. Nos services se déclinent sous plusieurs formes mais garantissent tous autant d’efficacité que de satisfaction. Nos offres sont conçues dans le but de permettre aux différentes entités d’attendre leurs objectifs de croissance et de rentabilité. En plus des bannières publicitaires  bien visibles à plusieurs endroits du site-web et d’autres services liés à la communication digitale, nos comptes sur les réseaux sociaux constituent un tremplin pour des campagnes réussies.

Read more: https://doingbuzz.com/publicite-annonceurs/#ixzz6V2sXTC6L

TogoPapel, un portail pour vendre et acheter en ligne au Togo

TogoPapel vient de voir le jour pour le bonheur des populations togolaises. Ce portail d’E-vente purement togolais permettra aux internautes de vendre ou d’acheter des articles en ligne. Et ce d’une façon simple et pratique.

 

Version améliorée du site Godogodoo.com, TogoPapel s’illustre comme une plateforme qui rend la vie facile aux internautes. En effet, les Togolais n’ont plus besoin de se déplacer ou de suivre des démarches relativement coûteuses pour s’approprier des biens ou de solliciter les services d’un individu. Cette créa est une aubaine digitale qui permettra au citoyen lambda de gagner en temps.

Le numérique veut rendre la vie facile à l’homme et TogoPapel s’inscrit dans cette optique. Grâce à ce portail, l’internaute peut par exemple se payer ou vendre des articles (téléphone portable, télévision, fauteuil, etc.) et des biens immobiliers. Le sujet peut aussi vendre ses services ou payer celles d’autrui.

La particularité avec TogoPapel est sa gratuité. La plateforme constitue juste un lieu d’échange. Pour jouir des atouts de cette initiative, l’internaute a besoin tout d’abord de créer un compte sur le site togopapel.com. Ensuite, libre à l’adhérent de poster une annonce. Sur TogoPapel, l’internaute peut rechercher un produit, attendre les acheteurs, contacter les vendeurs en vue de finaliser la transaction.

Les services de Papel sont disponibles dans d’autres pays de l’Afrique occidentale : Côte d’Ivoire, Bénin, Cameroun, Mali, Guinée Conakry et Sénégal.

 

Cliquer ici si vous etes au Togo 

Togopapel : votre nouvel portail d’e-commerce , votre site des annonces au Togo

Vous désirez faire de la monnaie en mettant vos produits sur les réseaux sociaux ? Togopapel.com est la solution.

Togopapel.com, une plateforme de vente et d’annonces gratuites. Destinée à la population togolaise, elle permettra à ses dernières de vendre ou d’acheter des articles même en étant chez eux.

C’est une boutique de vente ouverte à tous et la méthode est simple. Aujourd’hui, la science a tellement évolué que nous avons tout à notre porté. Il est possible de rester chez soi, commander un produit et l’on vous livre l’article commandé à domicile. D’où la mise en place de Togopapel.com, une plateforme qui rend la vie facile à ses utilisateurs.

Finir les courses inutiles. Oui, avec Togopapel.com, c’est faire ses courses sans bouger. La particularité avec le portail en question est sa gratuité. La plateforme constitue juste un lieu d’échange. Un lieu de troc entre vendeurs et acheteurs et vice versa.

Et maintenant, pour bénéficier des atouts de Togopapel.com il suffit juste de créer un compte sur le site. Une fois le compte créé, vous prouvez maintenant mettre vos articles à la disposition des acheteurs, c’est à dire les visiteurs de la plateforme.

Togopapel.com est 100% gratuite. Elle vous donne la possibilité de publier gratuitement vos différents produits. L’idée est de permettre aux utilisateurs de promouvoir et de faire connaitre leurs activités. C’est l’occasion pour les jeunes entrepreneurs de faire leur visibilité. D’exposer leurs innovations et savoir-faire.

Pour rappel, les services de Papel sont disponibles dans d’autres pays de l’Afrique à savoir : la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Cameroun, le Mali, la Guinée Conakry et le Sénégal.

Cliquez ce lien pour accéder au site : http://togopapel.com

1 2 3 9